• octobre 2017
    L Ma Me J V S D
    « mar    
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    3031  

JAGDGESCHWADER 11

  • En Avril 1943, une toute nouvelle escadrille de chasse a été créée pour la défense du territoire, en reprenant des éléments du JG1. Le Geschwaderstab était basé à Jever. Le I./JG11, formé à partir du III./JG1 était basé à Husum et le II./JG11, formé à partir du I.JG1, été basé à Rheine. Peu de temps après, le Gruppe III fut établi à Neumünster puis déplacé à Oldenburg. Au même moment, une escadrille de chasse autonome connue sous le nom de Jagdstaffel Helgoland opérait dans la même région au Nord-Ouest de l’Allemagne. Elle prit le nom de 11./JG11 quelque temps après. Elle fut rejoint par le tout nouveau 10ième Staffel de Aalborg au Danemark.
  • Après avoir fait quelques opérations en Norvège, le I./JG11 rejoignit le reste du Geschwader pour la défense du territoires, mais les chances de survie d’un pilote étaient mince du fait que l’offensive des bombardiers diurnes américains était à son maximum, ce qui a entraînait de fortes pertes à l’unité. Cela fut encore plus catastrophique en France après le Jour J, quand le I., II. et le IV. Gruppen opéraient contre les forces d’invasions basées au Nord de Paris. Le II./JG11, volant sur Me Bf 109, a été déplacé vers Wunstrof pour se reposer et se réorganiser, mais en Août il retourna au combat dans le Nord de la France. Pendant ce temps, le III./JG11 a été transféré sur le front de l’Est, pour des opérations dans les secteurs Nord et Central jusqu’à ce qu’il retourne en Allemagne en Septembre 1944.
  • Les trois premiers Gruppen ont pris part à la grande attaque des aérodromes alliés du 1er Janvier 1945. Sous les ordres du Kommodore, le Major Günther Specht,  ils décollèrent des bases situées au Sud de Frankfurt pour mettre le cap sur Asch en Belgique. L’attaque fut un échec et 25 pilotes furent perdus, de même que le Kommodore et le Hauptmann Von Fassong, Gruppenkommandeur du III./JG11. Au cours de la deuxième partie du mois de Janvier, l’unité est déplacée dans les environs de Posen, et prit part à la Bataille de Berlin en Février. En Mars, le I.Gruppe fut dissout et le II.Gruppe  disparu. Ce qui restait du JG1 a été retrouvé à Schleswig-Holstein, au Danemark et en Norvège. 

sources :  Aircraft of the luftwaffe fighter aces I (B. Barbas)

__________________________________________________

Emblèmes du JG11 :

JG11 : JG11

2.JG11 : 2./JG11  -  3.JG11 : 3./JG11

II.JG11 : II./JG11

5.JG11 : 5./JG11

III.JG11 : III./JG11  -  III.JG11(tardif) : III./JG11 (tardif)

__________________________________________________

1-Anton Hackl Anton Hackl : (1915 – 1984)

Anton Hackl rejoint l’armée en 1932 dans une unité d’infanterie puis il est transféré à la Luftwaffe et termine sa formation de pilote en Automne 1936. Il est alors Unteroffizier  et entre au III./JG333 qui deviendra  le II./JG77 au 1er Avril 1938. Au début de la seconde guerre mondiale, en Septembre 1939, il participe à la campagne de Pologne mais n’obtiendra aucune victoire. Ce n’est que pendant l’occupation de la Norvège, en 1940, qu’il connait son premier succès. Avec le 5./JG77, Hackl intercepte une formation de bombardiers britanniques et abat deux Lockheed Hudson le 15 Juin 1940. Le 27 Juin il en abat un autre mais il est blessé au cours du combat. Il est alors Oberfelwebel  et termine son séjour en Norvège avec 4 victoires. C’est au cours de la Bataille d’Angleterre, en Août 1940, que hackl est promu directement Oberleutnant pour sa bravoure.

Le 29 Juillet 1941, il est envoyé sur le front de l’Est et à la fin de l’année, son score a augmenté de 27 appareils détruits, et le 23 Janvier 1942, il est devient Staffelkapitän du 5./JG77. Le 25 Mai 1942, après sa 51ième victoire, il reçoit la Ritterkreuz. Hackl accumule les succès, ainsi au mois de Juin il abat 11 soviétiques, en Juillet, 37 lors de la bataille au dessus de Voronej, dont 6 durant la journée du 21 Juillet et 6 le 23. Il obtient sa 100ième victoires le 3 Août 1942 en abattant 3 avions russes. Son dernière russes détruit, un LaGG-3, est descendu le 19 Septembre, c’est sa 118ième victime.

Transféré en Tunisie avec le II./JG77, il abat 6 appareils, mais le 4 Février 1943, après un combat contre des P-38 Lightning, Hackl est grièvement blessé, il passera plusieurs mois de convalescences.

Lors de son retour, en Septembre 1943, il rejoint le Stab./JG11 dans le cadre des opérations de la défense du Reich, et le 11 Octobre il est promu Gruppenkommandeur du III./JG11 et abat 25 bombardiers quadrimoteurs avec cette unité. En Avril 1944, Hackl  commande alors le JG11, ceci pendant un court laps de temps, car il est à nouveau sérieusement blessé durant un combat face à un P-47 Thunderbolt le 15 Avril. En Juillet 1944, il a alors 162 victoires, et devient Kommodore du JG76. Le 8 Octobre, il devient Gruppenkommandeur du II./JG26 lorsque le Major Georg-Peter Eder (78 v) rejoint le Kommando Nowotny.

A la fin de l’année 1944, Hackl est crédité de 172 victoires. Le 30 Janvier 1945, il est transféré au JG300 où il agit en tant que Kommodore et, à partir du 20 Février, Kommodore du JG11 après la mort de Jürgen Harder (64 v). Hackl obtient 20 victoires en 1945, 24 autres ne seront jamais officiellement confirmées.

    • Grade final :                Major   major    
    • Victoires :                     192       victoire1 = 61 (dont 34 quadrimoteurs) - urss1 = 131
    • Missions :                      + 1000
    • Unités :                            JG 333, Jg77_peq JG 77, Jg11_peq JG 11, JG 76, jg26_peq JG26, jg300_peq JG300, Jg11_peq JG11
    • Note :                                Anton Hackl a été abattu 8 fois et blessé 4 fois.
    • Décorations :
      • croix de fer 2 ième classe    : Croix de fer de 2ième classe : 06/03/1940
      • croix de fer 1ère classe    : Croix de fer de 1ère classe : 02/07/1940
      • croix-de-chevalier     : Croix de chevalier : 25/05/1942
      • croix de chealier avec feuille de chêne   : Croix de chevalier avec feuilles de chêne : 08/06/1942
      • Feuilles de chêne avec épées  : Croix de chevalier avec feuilles de chêne et épées : 09/07/1944

1-Bf 109F-4 de Anton Hackl. 5.JG77 Crimée - Russie - Août 1942

Bf 109F-4 de Anton Hackl. 5./JG77 . Crimée – Russie – Août 1942

1-Bf-109F4-5.JG77-(B5+-)-Anton-Hackl-Crimea-Russia-Aug-1942-0

__________________________________________________

3-Horst-Günther Von Fassong Horst-Günther Von Fassong : (1919 – 1945)

Ce que l’on connaît de Horst-Günther Von Fassong c’est qu’il est entré dans la Luftwaffe au I./JG51, que sa première victoire connue est un I-16 le3 Juillet 1941. Il est promu Staffelkapitän du 10./JG51 et accumule les victoires sur le front de l’Est. Transféré au 7./JG11 en Mai 1944,  puis promu Hauptmann et Gruppenkommandeur du III./JG11. Il participe, le premier Janvier 1945 à l’Opération_Bodenplatte. Engagé dans un combat aérien près de Maastricht aux Pays-Bas contre des P-47 Thunderbolt , Fassong est abattu et son avion s’écrase en une boule de feu, tuant son pilote sur le coup.

    • Grade final :                Hauptmann   hauptmann
    • Victoires :                     136       victoire1 = 46 (dont 4 quadrimoteurs) - urss1 = 90
    • Missions :                      -
    • Unités :                           jg51_peq JG 51,  Jg11_peq JG11
    • Note :                                Avant d’être dans la Luftwaffe, Horst-Günther Von Fassong était dans la Heer.
    • Décorations :
      • croix de fer 2 ième classe    : Croix de fer de 2ième classe : _ _/_ _/_ _
      • croix de fer 1ère classe    : Croix de fer de 1ère classe : _ _/_ _/_ _
      • Trophé d'honneur       : Trophée d’honneur : 20/09/1943
      • JAGDGESCHWADER 11 croix-allemande-en-or   : Croix allemande en or : 17/10/1943
      • croix-de-chevalier     : Croix de chevalier : 27/07/1944

__________________________________________________

2-Adolf Dickfeld Adolf Dickfeld : (1910 – 2009)

Lorsque Adolf Dickfeld est étudiant, il montre un grand intérêt à la radiotéléphonie. A la fin des années 20, il devient opérateur radio et participe à plusieurs expéditions en Arctique et en Antarctique. En 1928, il joue un rôle important lors du sauvetage de l’équipage du dirigeable « Italia » au Pôle Nord.

Il rejoint la Luftwaffe le 1er Mars 1937, après son brevet de pilote, il devient instructeur dans le Reichsarbeitdienst (Service du Travail du Reich), puis transféré au Aufklärungeschwader 7 (unité de reconnaissance 7) où il est Oberfelwebel, toutefois il n’est pas satisfait de sa fonction, il demande alors son affectation dans une unité combattante et suit des cours de pilote de chasse. Dickfeld débute la seconde guerre mondiale avec le JG2, il est promu Leutnant en Décembre 1939. Il participe à la Campagne de France puis à la Bataille d’Angleterre, mais durant les deux premières années de la guerre, Dickfeld ne remporte aucune victoire.

Au début de 1941, il est transféré au 7./JG52 et c’est avec le déclenchement de l’offensive à l’Est en Juin 1941, que Dickfeld révèle ses capacités de pilote de chasse. Il rejoint alors le Stab III./JG52 et très rapidement le nombre de ses victoires s’accroît. Au 16 Août 1941, il totalise 10 appareils soviétiques abattus. Le 24 Octobre, il descend 5 avions dans la journée, portant son score à 20 victoires. A la fin de l’année, 37  russes sont tombés sous ses canons. 1942 commence de la même manière, et en Avril Dickfeld a accumulé 56 victoires aériennes, 8 avions détruits au sol, 11 locomotives, 2 véhicules blindés et 2 camions. Le mois de Mai est particulièrement bon. Le 8, il établit son record en abattant 11 appareils, puis le 9 autres le 14. Il obtient sa 100ième victoire le 18 Mai après avoir descendu encore 9 avions russes. Il est alors promu Oberleutnant , et après une période de repos, il retourne sur le front de l’Est en Août 1942 et remporte 14 nouvelles victoires en 1 mois.

A l’automne, il rejoint le Stab II./JG52 et en Décembre il est transféré en Tunisie avec 128 victoires à son tableau de chasse. En Afrique du Nord, il est Gruppenkommandeur du II./JG2 après avoir été promu Hauptmann le 7 Janvier 1943. Il remporte 5 victoires sur ce front, mais le 8 Janvier, lors d’un décollage de la base de Kairouan, son Fw 190 A-4 heurte un obstacle. Dickfeld est blessé puis transféré en Allemagne pour y être soigné.

Il retourne au combat le 17 Avril comme Gruppenkommandeur du II./JG11 basé à Bremen-Helgoland au Nord du pays pour des opérations de défense du territoire. Avec cette unité, il remporte quelques victoires contre des bombardiers américains. Promu alors Major le 18 Mai, il est à nouveau blessé pendant une interception de quadrimoteurs. commence alors pour lui une carrière d’Officier d’Etat Major. A la fin de la guerre, Dickfeld reprend du service contre les troupes soviétiques en pilotant un Bü 181 d’entraînement équipé de roquettes Panzerfaust  contre les blindés russes. Il volera aussi sur He 162, appareil avec lequel il aurait abattu un P-47 Thunderbolt.

    • Grade final :                Oberst   oberst
    • Victoires :                     132       victoire1 = 17 (dont 12 quadrimoteurs) - urss1 = 115
    • Missions :                      1098
    • Unités :                            jg2_peq JG 2, JG 52 JG 52, jg2_peq JG 2,  Jg11_peq JG11
    • Note :                                Adolf Dickfeld survécu à la guerre et ne pourra pas rejoindre la nouvelle Luftwaffe en raison de sa proximité avec le parti nazi.
    • Décorations :
      • croix de fer 2 ième classe   : Croix de fer de 2ième classe : 13/12/1939
      • croix de fer 1ère classe   : Croix de fer de 1ère classe : 03/05/1941
      • Trophé d'honneur      : Trophée d’honneur : 15/12/1941
      • croix-allemande-en-or  : Croix allemande en or : 22/01/1942
      • croix-de-chevalier    : Croix de chevalier : 19/03/1942
      • croix de chealier avec feuille de chêne  : Croix de chevalier avec feuilles de chêne : 19/05/1942

2-Fw 190A- 4  de Adolf Dickfeld. Stab II.JG2  Karoyan - Tunisie - 1942

Fw 190A- 4  de Adolf Dickfeld. Stab II.JG2  Kairouan – Tunisie – 1942

__________________________________________________

4-Erwin Clausen Erwin Clausen :  (1911 – 1943)

Erwin Clausen s’engage dans la Reichsmarine en 1931 avant d’être transféré dans la Luftwaffe en 1935 pour y suivre une formation de pilote. Il en ressort Feldwebel et intègre le 3.(J)LG2. Il obtient sa première victoire lors de l’invasion de la Pologne en abattant un biplan PWS.26 le 9 Septembre 1939. Il remporte deux nouvelles victoires durant la campagne de France, plus une autre non confirmée. Le 1er Février il est promu Oberleutnant et devient Staffelkapitän du 1.(J)/LG2.

Envoyé dans les Balkans, Clausen détruit 3 appareils, des Hawker Fury yougoslaves le 6 Avril 1941. Après la campagne des Balkans, il est envoyé au repos avec son unité.

Envoyé ensuite sur le front russe, Clausen abat ses deux premiers avions soviétiques le 2 Juillet 1941, à la fin de l’année son score s’élève à 18 victoires. Le 6 janvier 1942, le 1.(J)/LG2 est rebaptisé 1./JG77, et il détruit sa 20ième victime le 16 Janvier, et continue d’accumuler les succès. Au 22 Mai il en est à 52 victoires. Le 27 Juin, Clausen est alors transféré pour devenir Staffelkapitän du 6./JG77. Le mois de Juillet 1942 est particulièrement bénéfique, il remporte 45 victoires ce mois ci dont trois fois des quadruples victoires, deux fois des quintuples et une fois une sextuple. Sa 100ième arrive durant Juillet, le 22.

Clausen est ensuite muté au Erg.Gr.Süd jusqu’au 1er Février 1943, date à laquelle il devient Gruppenkommandeur du I./JG11 et le 20 Juin son unité participe à la défense du Reich. En Juillet 1943, il remporte 8 victoires face à des quadrimoteurs, Le 4 Octobre alors qu’il vient de descendre un B-24 Liberator  et qu’il en attaque un second, Clausen est tué au dessus de la Mer du Nord.

 

    • Grade final :                Major   major
    • Victoires :                     132       victoire1 = 18 (dont 12 quadrimoteurs) - urss1 = 114 (dont 18 sturmoviks)
    • Missions :                      561
    • Unités :                            Lg2_peq LG 2, Jg77_peq JG 77, Erg./Gr Süd,  Jg11_peq JG11
    • Note :                                -
    • Décorations :
      • croix de fer 2 ième classe   : Croix de fer de 2ième classe : _ _/_ _/_ _
      • croix de fer 1ère classe   : Croix de fer de 1ère classe : _ _/_ _/_ _
      • Trophé d'honneur      : Trophée d’honneur : _ _/_ _/_ _
      • croix-de-chevalier    : Croix de chevalier : 19/05/1942
      • croix-allemande-en-or  : Croix allemande en or : 25/05/1942
      • croix de chealier avec feuille de chêne   : Croix de chevalier avec feuilles de chêne : 23/07/1942

4-Me Bf 109E-7 de Erwin Clausen - 1.LG2 - Balkan 1941

Me Bf 109E-7 de Erwin Clausen – 1./LG2 – Balkan 1941

__________________________________________________

5-Josef Zwernemann  Josef « Jupp » Zwernemann : (1916 – 1944)

Josef Zwernemann commence sa carrière militaire en 1935 dans la Kriegsmarine, puis rejoint la Luftwaffe en 1938. A la fin de sa formation de pilote, le 1er Mars 1940, l’Unteroffizier Zwernemann est muté au 7./JG52. Il participe alors à la campagne de Hollande et à celle de France mais ce n’est qu’en Juillet au cours de la Bataille d’Angleterre qu’il connait son premier succès, en abattant un Spitfire. Il participe à plusieurs missions mais sa carrière de pilote de chasse stagne, même durant l’opération Merkur sur l’île de Crète.

La donne change avec le déclenchement de l’invasion de la Russie en Juin 1941, face à un ennemi mal entraîné et mal équipé, Zwernemann termine l’année avec un crédit de 20 victoires. Il participe aux opérations au dessus de Kharkov, et en Mai 1942, il ajoute 30 autres appareils à son score. Les mois suivants, il continue d’accumuler les succès et atteint la barre magique des 100 victoires le 1er Octobre 1941. Au nouvel an 1943, Zwernemann est promu Leutnant, puis le 15 Avril il est transféré au 9./JG52, le célèbre « Karaya Staffel » , et atteint avec cette unité, le 7 Mai, sa 117ième et dernière victoire sur le front de l’Est.

A la fin de ce même mois, il est muté au 3./JG77 et se retrouve sur le front méditerranéen jusqu’au 15 décembre 1943. Transféré ensuite au 1./JG11, il prend le poste de Staffelkapitän et opère pour la défense du Reich. Avec cette unité il abat 9 appareils anglo-américains et le 8 Avril 1944 alors qu’il intercepte une formation de B-24 Liberator escorté par des P-51 Mustang, Zwernemann est abattu . Il a bien sauté en parachute mais ses blessures sont si graves qu’il ne survivra pas.

    • Grade final :                Hauptmann   hauptmann
    • Victoires :                     126       victoire1 = 10 (dont 6 quadrimoteurs) - urss1 = 116
    • Missions :                      600
    • Unités :                            JG 52 JG 52, Jg77_peq JG 77,  Jg11_peq JG11
    • Note :                                Josef Zwernemann a été abattu près de Gardelegen (Allemagne).
    • Décorations :
      • croix de fer 2 ième classe   : Croix de fer de 2ième classe : _ _/07/1940
      • croix de fer 1ère classe   : Croix de fer de 1ère classe : _ _/08/1941
      • Trophé d'honneur      : Trophée d’honneur : 12/12/1941
      • croix-allemande-en-or  : Croix allemande en or : 11/05/1942
      • croix-de-chevalier     : Croix de chevalier : 23/06/1942
      • croix de chealier avec feuille de chêne   : Croix de chevalier avec feuilles de chêne : 31/10/1942

5- Me Bf 109G-4 de Josef Zwernemann. 9.JG52. Russie 1943.

Me Bf 109G-4 de Josef  Zwernemann. 9./JG52. Russie 1943

5- Me Bf 109G-4 de Josef Zwernemann. 9.JG52.. Russie 1943..jpg

__________________________________________________

6-Rolf Hermichen Rolf Hermichen : (1918 – )

Une fois sa formation de pilote, Rolf  Hermichen est affecté au 6./ZG1 où il vole sur Bf 110, Il abat son premier appareil le 10 Mai 1940 lors de la bataille de France, trois autres avions tomberont sous ses canons avant la fin de cette campagne. Son unité est ensuite rebaptisé 9./ZG76 et Hermichen participe à la bataille d’Angleterre et remporte sa 5ième victoire le 5 Août 1940. Le 25 Avril 1941, le 9./ZG76 est redésigné  6./SKG210. 

En Juin, Hermichen prend part à l’Opération Barbarossa sur le front de l’Est comme pilote de chasseur bombardier et réalise de nombreuses attaques au sol. Durant son passage en Russie, il détruit 3 appareils soviétiques.

Promu Oberleutnant, il est transféré au 7.JG26 le 1er Novembre 1941 et passe sur Me Bf 109. En Mars 1942 il devient Adjudant du Gruppenkommandeur Josef Priller (101v) sur le front de l’Ouest. Le 1er Mai 1942 Hermichen est promu Staffelkapitän du 3./JG26 et son score est alors de 13 victoires. Lors de l’opération Jubilée, le 19 Août, il abat deux britanniques au dessus de Dieppe. En Janvier 1943, le I./JG26 est déplacé sur le front de l’Est et Hermichen ajoute 8 victoires et en Juin, son unité retourne sur le front de la Manche. L’Hauptmann Hermichen prend temporairement le commandement du III./JG26 le 15 Juin 1943 puis le restitue à l’Hauptmann Klaus Mietusch (75v) le 4 Juillet. Il redevient alors Staffelkapitän du 3./JG26

Le 16 Octobre, Hermichen et promu Gruppenkommandeur du I./Jg11 basé à Husum. Le 20 Février il abat 4 B-24 Liberator, le 6 Mars il détruit 3 B-17 Flying Fortress et 4 autres quadrimoteurs en vingt minutes le 8 Mars. Hermichen descend sa 64ième et dernière victime le 24 Avril et termine sa carrière opérationnelle en Mai. Il sera ensuite, et jusqu’à la fin de la guerre, Gruppenkommandeur du II./JG104, une unité de formation de pilote.

    • Grade final :                Major   major
    • Victoires :                     64       victoire1 = 53 (dont 26 quadrimoteurs) - urss1 = 8
    • Missions :                      629
    • Unités :                            zg1_peq ZG 1- zg76 peq ZG76, skg210_peq SKG 210, jg26_peq JG26,  Jg11_peq JG11
    • Note :                                11 de ses victoires ont été faite en Bf 110.
    • Décorations :
      • croix de fer 2 ième classe   : Croix de fer de 2ième classe : 24/04/1940
      • croix de fer 1ère classe   : Croix de fer de 1ère classe : 07/06/1940
      • Trophé d'honneur      : Trophée d’honneur : 05/01/1942
      • croix-allemande-en-or  : Croix allemande en or : 15/10/1942
      • croix-de-chevalier     : Croix de chevalier : 16/03/1944
      • croix de chealier avec feuille de chêne   : Croix de chevalier avec feuilles de chêne : 19/02/1945

6-Fw 190 A7 de Rolf Hermichen. Stab.I.JG11, Rotenburg, 1944

Fw 190 A7 de Rolf Hermichen. Stab.I./JG11, Rotenburg, 1944

6-Fw 190 A7. de Rolf Hermichen. Stab.I.JG11, Rotenburg 1944

__________________________________________________

7- Günther Specht Günther Specht : (1914 – 1945)

Günther Specht intègre la Luftwaffe en 1935, et lorsque la seconde guerre mondiale éclate, il pilote un chasseur bimoteur lourd Bf 110 au 3./ZG26. Il connait sa première victoire le 29 Septembre 1939 quand il abat deux bombardiers bimoteurs Handley Page Hampden de la RAF. Le 3 Décembre 1939, en Mer du Nord, un autre bombardier bimoteur britannique tombe sous ses canons, cette fois ci c’est un Vickers Wellington. Mais son avion est touché et le feu dans le cockpit oblige Specht, qui est blessé,  à faire un amerrissage forcé. Bien qu’il ait perdu la vue de son oeil gauche, son handicape ne freine pas sa carrière et il est opérationnel pour démarrer la campagne de France. Le 23 Mai 1940, Specht à bord de son Bf 110, abat trois Spitfire. Mais son avion est touché lors du combat, l’obligeant à faire un atterrissage forcé entre Calais et Boulogne sur Mer, et Specht est à nouveau grièvement blessé.

Dans l’incapacité de reprendre des missions de combat, il est, après son rétablissement, transféré au III./Nachtjagdschule 1 (école de chasse de nuit) le 31 Octobre 1941 où il y sera Gruppenkommandeur jusqu’au 31 Octobre 1942. A la fin de l’année 1942, il réussit à revenir en unité de combat et rejoint le 10./JG1, il abat un B-17 Flying Fortress le 26 Février 1943.

En Mai 1943, Specht est promu Hauptmann et devient Gruppenkommandeur du II./JG11. Il fini l’année avec 24 victoires à son actif dont 14 quadrimoteurs. Le 20 Février 1944, son Me Bf 109 G connait des ennuis techniques obligeant Specht à faire un atterrissage forcé sur l’île danoise de Aroe. En avril 1944 il est promu Major avec 31 victoires et le 15 du mois suivant il devient Kommodore du JG11. En Juillet, il est à nouveau blessé à la tête après un nouvel atterrissage forcé, mais malgré la douleur et ses blessures, Specht reste en service pour continuer le combat. Le 1er Janvier 1945, il est porté disparu lors de l’Opération_Bodenplatte.

    • Grade final :                Oberstleutnant   oberstleutnant
    • Victoires :                     34       victoire1 = 34 (dont 17 quadrimoteurs)
    • Missions :                      -
    • Unités :                           zg26_peq ZG26, NJG Schule, jg1_peq JG1, Jg11_peq JG11
    • Note :                                Günther Specht a obtenu toutes ses victoires à l’Ouest.
    • Décorations :
      • croix de fer 2 ième classe   : Croix de fer de 2ième classe : _ _/_ _/1939
      • croix de fer 1ère classe   : Croix de fer de 1ère classe : _ _/_ _/1940
      • Trophé d'honneur      : Trophée d’honneur : 23/08/1943
      • croix-allemande-en-or  : Croix allemande en or : 25/11/1943
      • croix-de-chevalier     : Croix de chevalier : 08/04/1944

7-Me Bf 109G-5AS. de Günther Specht. II.JG11, Avril 1944

Me Bf 109G-5AS de Günther Specht. II./JG11, Avril 1944

7-Me. Bf 109G-5AS de Günther Specht. II.JG11, Avril 1944

__________________________________________________

8-Bruno Stolle Bruno Stolle : (1915 – 2004)

Avant les hostilités, Bruno Stolle est instructeur spécialisé dans le vol aux instruments au I./LG1. Au début de la guerre il est transféré au 3./JG51. Le 15 Mars 1940 il est muté au 8./JG2 et participe à la bataille de France. Mais c’est durant la Bataille d’Angleterre que Stolle connait ses premières victoires. Le 11 Août il abat deux chasseurs de la RAF. Il est nommé Staffelkapitän du 8./JG2 le 17 Septembre 1940 et a 3 victoires à son actif. 1941 est plus bénéfique pour Stolle, il détruit 11 Spitfire et 1 Bristol Blenheim. En Mars 1943, son score est à 32 appareils ennemis abattus et le 1er Juillet il est promu Gruppenkommandeur du III./JG2 qu’il dirige jusqu’au 7 Décembre 1943.

En Février 1944, Stolle redevient instructeur au Schiessschule der Luftwaffe à Værløse au Danemark. En Août, il est transféré au Erprobungskommando Ta 152 à Rechlin et en Octobre il est Gruppenkommandeur du I./JG11 et ce, jusqu’au 25 Novembre 1944. Après quoi, il retourne au EKdo Ta 152.

    • Grade final :                Hauptmann   hauptmann
    • Victoires :                     35       victoire1 = 35 (dont 3 quadrimoteurs)
    • Missions :                      271
    • Unités :                           LG1, jg51_peq JG51, jg2_peq JG2, EKdo Ta 152, Jg11_peq  JG11, EKdo Ta 152
    • Note :                               Bruno Stolle a détruit 19 Spitfire.
    • Décorations :
      • croix de fer 2 ième classe   : Croix de fer de 2ième classe : _ _/_ _/_ _
      • croix de fer 1ère classe   : Croix de fer de 1ère classe : _ _/_ _/_ _
      • Trophé d'honneur      : Trophée d’honneur : 21/09/1941
      • croix-allemande-en-or  : Croix allemande en or : 29/10/1942
      • croix-de-chevalier    : Croix de chevalier : 17/03/1943

8-Fw-190A-8.JG2-(B12+I)-Bruno-Stolle-WNr5735-France-1943-02

Fw 190 A-4 de Bruno Stolle. 8./JG2, France 1943

 __________________________________________________

9-Hans-Heinrich König Hans-Heinrich König : (1920 – 1944)

Après sa formation de pilote, König est envoyé au printemps 1940 au ZG76. Il intègre le 5./ZG76 comme leutnant et enregistre sa première victoire le 151 Octobre 1941 en abattant un Bristol Blenheim de la RAF en mer du Nord. Le 1er Novembre 1941, le 5./ZG76 est rebaptisé  8./NJG3, unité d’interception de nuit. König obtient  deux victoires de nuit en Juin 1942. Cependant, durant la nuit du 25 au 26 Juin, il est blessé lors d’un combat aérien face à un bombardier britannique et perd un oeil.

Après son rétablissement, il est transféré à la Jagdwaffe, suit une formation de reconversion et, est transféré à la Jasta Helgoland. A l’été 1943, König abat quatre bombardiers quadrimoteurs de l’USAAF, et le 10 Octobre il est promu Staffelkapitän du 3./JG11. Il continue ses succès face aux quadrimoteurs et obtient sa 20ième victoire le 15 Avril 1944. Son meilleur jour de chasse est le 29 Avril quand il abat quatre bombardiers lourds. En Mai 1944, König est nommé Gruppenkommandeur du I./JG11 et le 24 de ce mois, König et son unité attaque une formation de quadrimoteurs au dessus de Kaltenkirchen. Son Fw 190 A-7 est touché par le tir de défense d’un bombardier et explose. L’explosion arrache l’aile gauche du bombardier et les deux avions s’écrasent au sol.

    • Grade final :                Hauptmann   hauptmann  (à titre posthume)
    • Victoires :                     28       victoire1 = 35 (dont 20 quadrimoteurs)
    • Missions :                      -
    • Unités :                           zg76-peq ZG76, njg3_peq NJG3, Jasta Helgoland,  Jg11_peq JG11
    • Note :                                -
    • Décorations :
      • croix de fer 2 ième classe   : Croix de fer de 2ième classe : _ _/_ _/_ _
      • croix de fer 1ère classe   : Croix de fer de 1ère classe : _ _/_ _/_ _
      • croix-de-chevalier    : Croix de chevalier : 19/08/1944 (à titre posthume)
      • croix-allemande-en-or  : Croix allemande en or : 01/10/1944 (à titre posthume)

9-Fw 190A7 I.JG11  Hans Heinrich Koenig  mai 1944

Fw 190 A-7  de Hans Heinrich Koenig au I./JG11.  mai 1944

9-Fw 190A-7 de  Hans Heinrich Koenig I.JG11 mai 1944

__________________________________________________

10- Alwin Doppler Alwin Doppler : (1917 – 1945)

On sait que Alwin Doppler est entré au 8./JG1 en Février 1943. Sa première victoire est un B-24 Liberator le 26 Février 1943. Sa deuxième, un B-17 Flying Fortress au Nord de Texel le 22 Mars 1943. Il est abattu et blessé le 29 Juillet.

En Octobre 1943 il est transféré au 2./JG11, descendu et à nouveau blessé le 9 Avril 1944 et à la fin de l’année, son score s’élève à 29 appareils abattus. Il est porté disparu le 1er Janvier 1945 lors de l’Opération_Bodenplatte.

    • Grade final :                Leutnant   leutnant
    • Victoires :                     30       victoire1 = 30 (dont 25 quadrimoteurs)
    • Missions :                      -
    • Unités :                            jg1_peq JG1,  Jg11_peq JG11
    • Note :                                Alwin Doppler a disparu au dessus de Asch en Belgique.
    • Décorations :
      • croix de fer 2 ième classe   : Croix de fer de 2ième classe : _ _/_ _/_ _
      • croix de fer 1ère classe   : Croix de fer de 1ère classe : _ _/_ _/_ _
      • Trophé d'honneur      : Trophée d’honneur : _ _/_ _/_ _
      • croix-allemande-en-or  : Croix allemande en or : 01/10/1944

10- Fw 190 A-7 de Alwin Doppler.  Rotenburg, Allemagne fin Mars 1944.

Fw 190 A-7 de Alwin Doppler.  Rotenburg, Allemagne fin Mars 1944

10- Fw 190 A-7 de Alwin Doppler. Rotenburg, Allemagne fin Mars 1944.

__________________________________________________

11- Otto Heinzmann Otto Heinzmann : ( – )

Ce que l’on connait sur Otto Heinzmann c’est qu’il est entré à l’école de chasse du JG107 à Nancy puis transféré au 2./JG11 à Rothenburg.

    • Grade final :                Leutnant   leutnant
    • Victoires :                     18 + 6 non confirmées        victoire1 = 18 ?
    • Missions :                      -
    • Unités :                            JG107, Jg11_peq JG11
    • Note :                                -
    • Décorations :
      • croix de fer 2 ième classe   : Croix de fer de 2ième classe : _ _/_ _/_ _
      • croix de fer 1ère classe   : Croix de fer de 1ère classe : _ _/_ _/_ _
      • Trophé d'honneur      : Trophée d’honneur : _ _/_ _/_ _
      • croix-allemande-en-or  : Croix allemande en or : _ _/_ _/_ _

11- Fw 190A-7 MK de Otto Heinzmann, I.JG11, Rothenburg 1944

Fw 190A-7 MK de Otto Heinzmann ( à gauche), I./JG11, Rothenburg 1944

__________________________________________________

Pas de photo Heinz Stöwer : ( – 1944)

On sait que Heinz Stöwer est affecté au 3./JG11, que sa 2ième victoire est un B-17 Flying Fortress le 17 Août 1943. Après avoir abattu un B-24 Liberator le 13 Novembre 1943 pour son 3ième succès, il continue de descendre des bombardiers lourds américains jusqu’à sa disparition le 30 Mai 1944 lors d’un combat aérien face à des chasseurs.

    • Grade final :                Oberfelwebel   Oberfelwebel
    • Victoires :                     16        victoire1 = 16 (dont au moins 15 quadrimoteurs)?
    • Missions :                      -
    • Unités :                           Jg11_peq  JG11
    • Note :                                -
    • Décorations :
      • croix de fer 2 ième classe   : Croix de fer de 2ième classe : _ _/_ _/_ _
      • croix de fer 1ère classe   : Croix de fer de 1ère classe : _ _/_ _/_ _
      • Trophé d'honneur      : Trophée d’honneur : _ _/_ _/_ _
      • croix-allemande-en-or  : Croix allemande en or : _ _/_ _/_ _

__________________________________________________

14-Hans Georg Güthenke Hans Georg Güthenke : (-)

On sait que Hans Georg Güthenke est entré au 3./JG11 en Novembre 1941. Sa première victoire est face à un P-38 Lightning le 11 Juin 1943. Il est plusieurs fois blessé durant sa carrière. Lors de son dernier combat, le 12 Mai 1944, Güthenke est très grièvement blessé en éperonnant un B-17 Flying Fortress.  

    • Grade final :                Leutnant   leutnant
    • Victoires :                     7        victoire1 = 7 (dont 5 quadrimoteurs)
    • Missions :                      -
    • Unités :                            Jg11_peq JG11
    • Note :                                -
    • Décorations :
      • croix de fer 2 ième classe  : Croix de fer de 2ième classe : _ _/_ _/_ _
      • croix de fer 1ère classe  : Croix de fer de 1ère classe : _ _/_ _/_ _

14-Fw 190A-6 de Hans Georg Güthenke. 3.JG11. Husum 1943.

Fw 190A-6 de Hans Georg Güthenke. 3./JG11. Husum 1943

14-Fw 190A-6 de Hans Georg Güthenke. 3.JG11. Husum 1943

__________________________________________________

15-Karl .Heinz Kabus Karl Heinz Kabus : (-)

On sait que Karl Heinz Kabus a commencé sa carrière de pilote avec le JG52, qu’il a été porté disparu par erreur le 1er Septembre 1943, on pensait qu’il était enterré à Kruft mais la tombe s’est avérée être celle de Ergon Kaluza. Sa première victoire est obtenu le 23 Décembre 1944 face à un P-47 Thunderbolt au dessus de Eifel, après cet engagement il fait un atterrissage sur le ventre à Mannheim-Sandhoffen où il s’en sortira indemne.

En Février 1945, Karl Heinz Kabus est transféré au 3./JG11 et gagne sa deuxième victoire, un Yak-9, le 10 de ce même mois. Ses cinq autres victoires sont toutes obtenues face à des appareils soviétiques.

    • Grade final :                Unteroffizier  unteroffizier
    • Victoires :                     7        victoire1 = 1  -  urss_peq = 6
    • Missions :                      -
    • Unités :                           JG 52 JG52 , Jg11_peq JG11
    • Note :                                Karl Heinz Kabus a survécu à la guerre
    • Décorations :
      • croix de fer 2 ième classe   : Croix de fer de 2ième classe : _ _/_ _/_ _
      • croix de fer 1ère classe  : Croix de fer de 1ère classe : _ _/_ _/_ _

15-Fw-190 F8 .JG11-Yellow-7-Karlheinz-Kabus-1944

Fw-190 F8  de Karl-heinz Kabus, JG11  1945

15-Fw 190F-8 de Karl Heinz Kabus. 3.JG11Straussberg Mars 1945

__________________________________________________

Laisser un commentaire

 

alpin38 |
tpeseconde |
continent |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | humanitehistoire
| histoirefanonfalsifiee
| pcakkus