• août 2017
    L Ma Me J V S D
    « mar    
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    28293031  
  • Accueil
  • > JAGDGESCHWADER 1 « Oesau »

JAGDGESCHWADER 1 « Oesau »

  • Au début de la seconde guerre mondiale, uniquement le personnel de cette unité existait. Basée à Jever dans le Nord-Ouest de l’allemagne elle controlait les essais de tir des autres JG. La mission de ce Gruppe était de défendre le Nord de l’Allemagne des attaques de la Royal Air Force. Le JG 1 participa à la campagne du Danemark et de la Norvège en avril 1940, plus tard en Hollande et dans le Nord de la France. A la fin de l’année 1940, le I./JG 1 était basé aux Pays Bas. De retour de Russie en Septembre 1941, le Gruppe fut renommé II./JG 1 et fut la première unité de la Luftwaffe à être équipée de Fw 190. A la fin de l’année 1941 un 3ième Gruppe fut créé et basé au Danemark et durant le printemps 1942, un 4ième Gruppe vit le jour. Ces deux unités surveillaient le Nord-Ouest de l’Allemagne.
  • En avril 1943 le I. et III. Gruppen devinrent le JG 11. Le 4ième Gruppe devint le I./JG 1 et le 3ième fut reformé en Hollande. Durant l’année 1943, le JG 1 constitua la clé de voute de la Défense du Reich contre les raids de bombardiers américains. Le 11 Mai 1944 le Kommodore Walter Oesau, tomba au combat face un P-38 américain, et l’unité prit le nom de « Oesau ».
  • Après le Jour-J en Juin 1944, l’unité fut déplacée en France, totalement anéantie en Août, elle fut reconstruite en Novembre 1944, ses fonctions été uniquement dédiée à la Défense du Reich, elle était basée à Twenthe, Lengerich et Rheine. Le 1 Janvier 1945, pendant l’Opération Bodenplatte  le I./JG 1 attaquait Maldeghem, le Gruppe II. l’Ouest de St Denis tandis que le Gruppe III. soutenait le Gruppe I.. Quelques appareils du I./JG 1 attaquèrent aussi Ursel. Au prix de 24 pilotes perdus, le JG 1 revendiqua la destruction de 32 Spitfires. Vers la mi-Janvier, le JG 1 fut déplacé à Königsberg dans l’Est, pour servire de couverture aérienne aux Ju 52 lors de la poche de Kurland. Quand les sovétiques envahirent le secteur, l’unité fut retirée. A Garz, sur l’île de Usedom, les Fw 190 du Gruppe I. furent cédés aux pilotent du Gruppe II. pour commencer la formation de ces derniers sur He 162 à Parchim et Ludwigslust. En Avril 1945 le Gruppe partit pour Leck où il fut rejoint en Mai par le Gruppe II.. Le Gruppe III. fut dissous.
  • Contrairement à ce qui a pu être reporté, le He 162 participa aux combats et revendiqua quelques victoires. Les tactiques étaient les même que celles du Me 262, mais dû au manque de carburant, les limitations de temps de vols, le manque de pilotes et de mauvaises conditions, il n’y eu que quelques sorties opérationnelles. Le 4 Mai 1945 les Gruppen I. et II. fusionnèrent pour devenir le I.(Einsatz)/JG 1 sous le commandement du Major Zober. Deux jours plus tard, les britanniques occupèrent le terrain d’aviation.
sources : Aircraft of the luftwaffe fighter aces I (B. Barbas)
__________________________________________________
Emblèmes du JG 1 :
JAGDGESCHWADER 1   :  JG 1 (en usage jusqu’en octobre 1943)  -  Jg1-1 : JG 1 ( en usage à partir du milieu de 1943)
stab.JG.1a Stab.JG.1b : 
 Stab JG 1
I.JG.139-40
 :  I./JG 1 (sur Me 109) -  1.-Ung-.JG1  :  1(Ung)./JG 1 - 2.JG.1  : 2./JG 1 - 3.JG.1 : 3./JG 1 (bataille d’Angleterre)
Ijg1 :
 I./JG 1 « Oesau »
IIjg1
 : II./JG 1 - 4.JG.1 : 4./JG 1 - 5.JG.1 : 5./JG 1 - 6JG1 : 6./JG 1
IIIjg1 :
 III./JG 1 - 9.JG.1 : 9./JG 1
_______________________________________________
Walter-Oesau Walter « Gulle » OESAU :   (1913-1944)
Walter Oesau entra dans la Luftwaffe en 1934. Il sevit dans la Légion Condor en Espagne où il obtint ses premières victoires. Au début de la seconde guerre mondiale, Oesau fut promu Staffelkapitän du 1./JG 20 (renommé plus tard 7./JG 51) et participa à la campagne de Pologne et de France, sa première victoire de la guerre arriva le 13 Mai 1940 face à un Curtiss H-75  français. Nommé  Gruppenkommandeur du III./JG 51 en Août 1940, il participa à la Bataille d’Angleterre.
Le 11 Novembre 1940 il devint Gruppenkommandeur du III./JG 3 avec lequel il démarra l’invasion de la Russie (Opération Barbarossa) en Juin 1941. A la fin de Juillet 1941, il retourna sur le front Ouest pour prendre le commandement du JG 2, avec à son actif 80 victoires. Le 26 octobre, après sa 100ième victoire, Walter Oesau fut interdit de vols de combat pour préserver ses qualités de leader et de pilote. Mais il retourna au combat le 12 Novembre 1943 en tant que Kommodore du JG 1 après la mort de l’Oberst Hans Philipp (206 victoires). Le 11 Mai 1944, alors qu’il interceptait un raid de B-17 Flying Fortress, il fut abattu par l’escorte (P-38 Lightning) de bombardier à bord de son Me Bf 109G-6/AS « 13 vert« .
    • Grade final :                       Oberst  oberst  (Kommodore du JG 1)
    • Victoires :                            127      espagne-repu = 9 – victoire1 = 74 (dont 14 quadrimoteurs) – urss1 = 44
    • Missions :                             430
    • Unités :                                  jgr88_peq JGr 88, jg51_peq JG 51, jg3_peq JG 3, jg2_peq JG 2, jg1_peq JG 1
    • Note :                                      Tué en mission le 11 Mai 1944 par un P-38 Lightning près de St Vith (Belgique).
    • Décorations :

      •  croix-despagne-or-et-diamants : Croix espagnole en or et diamants : 07/07/1939
      •  croix-de-fer-2-ieme-classe   : Croix de fer 2ième classe : 15/05/1940
      •  croix-de-fer-1ere-classe  : Croix de fer 1ère classe : 20/05/1940
      •  croix-de-chevalier    : Croix de chevalier : 20/08/1940
      •  croix-de-chealier-avec-feuille-de-chene  : Feuilles de chêne : 06/02/1941
      •  feuilles-de-chene-avec-epees : Feuilles de chêne et épées : 15/07/1941
      •  croix-allemande-en-or  : Croix allemande en or : 17/10/1943
Vareuse _Walter_Oesau_blog

5 - Fw 190A-5_JG2_Walter Oesau_Beaumont-le-Roger France Juin 1943.

Fw190A-5 JG2 : Walter Oesau : Beaumont-le-Roger France Juin 1943

             5 - Fw 190 A-5 Stab.JG 2_Walter Oesau_Beaumont le Roger France  Juin 1943

___________________________________________________

Hans-Philipp Hans Philipp : (1917-1943)

Hans Philipp entra dans la Luftwaffe en 1936 au ceint du I./JG 76 (renommé ensuite II./JG 54). Il commença ses missions de guerre  lors de la campagne de Pologne où il obtint sa première victoire. Il participa à la campgne de France puis à la Bataille d’Angleterre. A la fin de l’année 1940 il i a à son actif 20 victoires. En Avril 1941, Hans Philipp se retrouve dans les Balkans où il abat 2 Me 109 Yougoslaves.
Il augmenta son palmarès lors de l’invasion de la Russie et fin Août 1941, il devient Gruppenkommandeur du I./JG 54, et le 1er Mars 1942 il est le 4ième pilote à passer la barre des 100 victoires. En Avril 1943, il est transféré au service de la Défense du Reich et devient Kommodore du JG 1. Le 8 Octobre 1943, Hans Philipp trouve la mort lors d’une intercetion de bombardier américain, il est abattu par un P-47 d’escorte, il s’éjecte bien de son appareil, mais son parachute ne s’est jamais ouvert.

 

    • Grade final :                     Oberstleutnant  oberstleutnant   (Kommodore du JG 1)
    • Victoires :                          206     Pologne_peq  = 1 - victoire1 = 29 – urss1 = 176
    • Missions :                           + 500
    • Unités :                                jg54_peq JG 54, jg1_peq JG 1
    • Note :                                    Tué en mission le 08/10/1943 par un P-47 Thunderbolt, peut être par Robert S. Johnson.
    • Décorations :

      •   croix de fer 2 ième classe : Croix de fer 2ième classe : 10/10/1939
      • croix de fer 1ère classe   : Croix de fer 1ère classe : 31/05/1940
      •  Trophé d'honneur     : Trophée d’honneur : 28/09/1940
      • croix-de-chevalier     : Croix de chevalier : 22/10/1940
      •  croix de chealier avec feuille de chêne  : Feuilles de chêne : 24/08/1941
      • Feuilles de chêne avec épées  : Feuilles de chêne et épées : 12/03/1942
      • croix-allemande-en-or   : Croix allemande en or : 29/06/1942
2 - Philipp à  Coquelles. France Août 1940
Me Bf 109E-4, Hans Philipp : France : Coquelle – 1940
2 - Bf 109E4-4.JG54-Philipp-France-Août 1940
_________________________________________________

Karl-heinz-Weber Karl-Heinz « Benjamin » Weber : (1922-1944)

Karl-Heinz Weber entre dans la Luftwaffe en 1939 et le 1er octobre 1940 il est affecté au 7./JG 51 au grade de Leutnant. Il obtient sa première victoire le 24 Juin 1941 sur le front russeet le 25 octobre il est déjà crédité de 12 victoires confirmées.  En Novembre 1941 il est promu Staffelkapitän du Ergänzungsstaffel/JG 51. Il retourne en mission de guerre en Juin 1942 et abat son 20ième appareil le 9 Août. Le 3 Septembre, son Bf 109 F-2 est endomagé par un bimoteur soviétique qui le contraint à sauter en parachute, il est blessé par une sentinelle allemande et doit passer plusieurs mois à l’hôpital. Il retourne en unité à la mi-Décembre au grade de Oberleutnant et cumule les victoires, et atteint la 100ième le 10 Octobre 1943. Il est alors Staffelkapitän du 7./JG 51.

Promu Hauptmann le 25 Mai 1944, et le 29 de ce même mois, son groupe est transféré sur le front Ouest pour renforcer le II./JG 1 engagé dans la Défense du Reich. Le 3 Juin Weber est nommé Gruppenkommandeur du III./JG 1. Le 7 juin à bord de son Me Bf 109G-6/AS « 20 BLANC », il effectue sa première mission au Sud de Rouen lors de l’invasion alliée. Il ne reviendra jamais de cette mission et on ne retrouva pas son corps.

    • Grade final :                  Hauptmann  hauptmann
    • Victoires :                      136      urss1 = 136
    • Missions :                       + 500
    • Unités :                             jg51_peq JG 51, jg1_peq JG 1
    • Note :                                 Disparu le 7 Juin 1944 (peut-être abattu par des P-51 Mustang britannique)
    • Décorations :

      • Trophé d'honneur      : Trophée d’honneur : 30/09/1942
      • croix-allemande-en-or  : Croix allemande en or : 16/03/1943
      • croix-de-chevalier    : Croix de chevalier : 12/11/1943
      • croix de chealier avec feuille de chêne  : Feuilles de chêne : 27/07/1944 (à titre posthume)

__________________________________________________

herbert-Ihlefeld Herbert « Ihle » Ihlefeld : (1914-1995)

Herbert Ihlefeld entre dans la Luftwaffe en 1936. C’est en Espagne , avec la Légion Condor, qu’il abat son premier avion. De retour en Allemagne, il rejoint le I.(J)/LG 2 avec lequel il participe à l’invasion de la Pologne. Après la Campagne de France, Herbert Ihlefeld est promu Staffelkapitän du 1.(J)/JG 2 et c’est à la tête de ce Gruppe qu’il dédute la Bataille d’Angleterre, en Septembre 1940, il compte déjà 24 victoires à son actif. En Avril 1941 son unité est transféré dans les Balkans pour l’invasion de la Yougoslavie, il est abattu par la D.C.A et est fait prisonnier par les soldats yougoslaves, mais après 8 jours de captivité, Ilhefeld est libéré par les troupes allemades. renvoyé en Allemagne mais après quelques semaines de repos, il reprend du service et participe à l’assaut de la Crète où il descend son 36ième appareils.

Le LG 2 est reclassé en tant que I./JG 77 juste à temps pour l’Opération Barbarossa en Juin 1941. Au printemps 1942 il obtient sa 100ième victoire. en Juin 1942 Ihlefeld devient GeschwaderKommodore du fameux JG 52. En Juillet 1942, alors qu’il quittait le front à bord de son Fieseler Fi 156 Storch, il est abattu et sérieusement blessé par un chasseur soviétique, il est retiré des combats jusqu’en Jullet 1943.

Il rejoint une nouvelle formation, le JG 25 dont il est le GeschwaderKommodore, destinée à la Défense du Reich en hautes altitudes. En Mai 1944, il devient brièvement Kommodore du JG 11,  pour devenir Kommodore du JG 1. Il fait parti, plus tard, d’un Geschwader équipé de He 162 Volksjäger.

    • Grade final :                 Oberst  oberst
    • Victoires :                      132     espagne-repu = 9 - victoire1 = 56 -  urss1 = 67
    • Missions :                       + 1000
    • Unités :                            jgr88_peq JGr 88,  Lg2_peqLG 2, Jg77_peqJG 77, Jg52_peqJG 52, Jg11_peqJG 11, jg1_peq JG 1
    • Note :                                Ihlefeld a été abattu 8 fois et a survécu à la guerre
    • Décorations :

      •  croix d'espagne or et diamants : Croix espagnole en or et diamants : 07/07/1939
      •  croix de fer 2 ième classe  : Croix de fer 2ième classe : 26/09/1939
      • croix de fer 1ère classe   : Croix de fer 1ère classe : 04/07/1940
      • croix-de-chevalier     : Croix de chevalier : 13/09/1940
      •  Trophé d'honneur     : Trophée d’honneur : 12/06/1941
      • croix de chealier avec feuille de chêne   : Feuilles de chêne : 27/06/1941
      • croix-allemande-en-or  : Croix allemande en or : 20/04/1942
      • Feuilles de chêne avec épées  : Feuilles de chêne et épées : 24/04/1942
he162aihefeld
He-162 « Salamander » : Herbert Ihlefeld – 1945
he162.Ihlefeld
__________________________________________________
Paul-Heinrich Dähne Paul-Henrich Dähne : (1921 – 1945)
Paul-Henrich Dähne entre dans la Luftwaffe en 1939 et après avoir terminé sa formation de pilote, il  rejoint à la fin de l’année 1941 le 2./JG52 sur le front russe en tant que Leutnant. Il obtient sa première victoire le 26 Août 1942 en Mer du Nord, et il termine l’année avec un total de 15 appareils soviétiques abattus. Dähne démontre toute sa capacité de pilote de chasse durant l’été 1943, effectivement au moment où la Luftwaffe avait perdu sa capacité offensive, il détruit entre le 5 Juillet et le 23 Décembre pas moins de 56 avions russes. Entre temps, il est nommé Staffelkäpitan du 2./JG52 (13 Septembre 1943).
Il est promu Oberleutnant puis muté au 12./JG11 le 6 Juin 1944 où il y est comme Staffelkäpitan. A ce moment de la guerre, Dähne est crédité de 76 victoires aériennes. Cette escadron qui combat sur le front Occidental est envoyé quelques semaine à l’Est, et à la fin de l’année il ajoute 23 autres victoires à son palmarès. En Février 1945, il devient Hauptmann et promu Gruppenkommandeur du II./JG1. Après cette date, et de la perte de dossier en raison du chaos dans le 3ième Reich, il n’est plus possible de connaître le nombre exact des victoires de Paul-Henrich Dähne. Le 11 Avril 1944, son unité est retirée du front pour être reconvertie sur He 162 Volksjäger . Le 24 de ce même mois, il est tué lors d’un vol d’entraînement, suite à un problème de son nouvel avion, Dähne a bien utilisé son siège éjectable mais la cabine resta fermée ce qui tua le pilote sur le coup.
    • Grade final :          Hauptmann  hauptmann
    • Victoires :               99      victoire1 = 3 -  urss1 = 96
    • Missions :                      + 600
    • Unités :                    Jg52_peqJG 52, Jg11_peqJG 11, jg1_peq JG 1
    • Note :                                Tout porte à croire que Paul-Henrich Dähne a dépassé les 100 victoires.
    • Décorations :
      • croix de fer 2 ième classe   : Croix de fer 2ième classe : _ _/_ _/_ _
      • croix de fer 1ère classe  : Croix de fer 1ère classe : _ _/_ _/_ _
      • Trophé d'honneur     : Trophée d’honneur : 13/09/1943
      • croix-de-chevalier    : Croix de chevalier : 06/04/1944
      • croix-allemande-en-or : Croix allemande en or : 01/10/1944
Fw 190A8 Stab II.JG1 Paul Heinrich Dahne Mecklembourg février 1945
Fw 190A-8  de Paul Heinrich Dahne, II./JG1,  Mecklembourg février 1945
_________________________________________________
Heinrich-Klopper Heinrich Klöpper : (1918 – 1943)

Après sa formation de pilote, Heinrich Klöpper intègre le 2./JG77 au début de l’année 1940. Il participe à la Bataille de France ou il obtient sa première victoire (non confirmée) le 15 Mai en abattant un Morane 406. Puis lors de la Bataille d’Angleterre, arrive sa deuxième victoire, un Spitfire, le 5 Octobre 1940.

Transféré au 11./JG51, il est présent lors du déclenchement de l’Opération Barbarossa le 22 Juin 1941, et dès le premier jour de l’assaut, il abat un bombardier SB-3 soviétique. Le 27 Octobre, Klöpper descend 2 Lagg-3. 2 appareils soviétiques tombent sous ses canons le 5 Juillet 1942, et 5 autres le 7 Juillet. Klöpper renouvelle son exploit le 4 Août et termine sa campagne sur le front Est avec 78 victoires.

Muté au 7./JG1, Klöpper participe à la Défense du Reich et le 10 octobre 1943 il abat un B-17 Flying Fortress au Nord-Est de Münster. 7 autres quadrimoteurs s’ajouteront à son palmarès. Le 26 Novembre il abat le B-24 Liberator  »Sack Time Sally » et le 29 Novembre, sa dernière victime est un P-38 Lightning. Le même jour, Heinrich Klöpper est tué au dessus de des pays-Bas, lors de la confrontation avec des P-38 Lightning, il était Staffelkapitän du 7./JG1.

    • Grade final :                Oberleutnant   oberleutnant
    • Victoires :                      94   victoire1 = 14 (dont 6 quadrimoteurs) - urss_peq = 80
    • Missions :                      ~ 500
    • Unités :                            Jg77_peq JG 77,  jg51_peq JG 51, jg1_peq JG 1
    • Notes :                              Tué au combat le 29 Novembre 1943 à Zuiderzee (Pays-Bas)
    • Décorations :
      • croix de fer 2 ième classe    : Croix de Fer de 2ième Classe : _ _/_ _/_ _
      • croix de fer 1ère classe   : Croix de Fer de 1ère Classe : _ _/_ _/_ _
      • Trophé d'honneur      : Trophée d’Honneur : 20/10/1941
      • croix allemande en or  : Croix Allemande en Or : 21/08/1942
      • croix de chevalier     : Croix de Chevalier de la Croix de Fer : 04/09/1942
Bf 109F2 11.JG51  Heinrich Klopper WNr 8945-Russie Juillet 26 1941
Bf 109F2 11./JG51  Heinrich Klopper WNr 8945-Russie Juillet 26 1941
___________________________________________________

Hans-ehlers Hans Ehlers : (1914-1944)

Hans Ehlers participe à la Guerre d’Espagne en tant que personnel d’état major de la Légion Condor en 1937. Il débute la Campagne de France en qualité d’Unteroffizier avec le 2./JG 3 et obtient ses premières victoires en abattant 2 appareils de la R.A.F. Lors de ce combat, il est abattu par un Hurricane de la R.A.F qui l’oblige à un attérissage forcé près de Valenciennes. Il est porté disparu, mais arrive à rejoindre son unité sans se faire capturer. Durant la Bataille d’Angleterre, il enregistre à nouveau deux victoires. Le 15 Août 1940, son avions est endommagé ce qui le contraint à sauter en parachutte au dessus de la France.

Ehlers participe à l’invasion de la Russie lors de l’Opération Barbarossa à partir du 22 Juin 1941 et le 30 de ce même mois, il est victime d’un accident au décollage dû à la poussière, en percutant un avion de reconnaissance He 126 parké au bord de la piste, il en sort sérieusement blessé. Il reprend le combat en Août et le 15 Septembre il intègre le 3./JG 3.

Il retourne en Allemagne réeintégrer le I./JG 3, en repos depuis la mi-Septembre. En Décembre 1941, le Gruppe est basé en Hollande. Le 15 Janvier 1942 le 3./JG 3 est renommé 6./JG 3 et il reste dans cette unité jusqu’en Juin 1943 où il totalise 23 victoires. Le 1er Octobre 1943, il est promu Staffelkapitän du 2./JG 1 et le 8, Ehlers est blessé au combat en percutant un B-17 Flying Fortress qui sera détruit suite à cette collision. Il est promu Oberleutnant et prend le commandement du 3./JG 1. Le 13 Avril 1944, il est à nouveau blessé en un combat après avoir abattu 1 P-51 Mustang et un B-17 Flying Fortress et un atterrissage forcé. Le 16 Avril 1944 il est promu Hauptmann et devient Gruppenkommandeur du I./JG 1. Le 27 Décembre 1944, sa formation de 18  Fw 190 A-8  est interceptée par des P-51 Mustang, 6 pilotes trouveront la mort, parmis eux, Hans Ehlers.

    • Grade final :                Hauptmann  hauptmann
    • Victoires :                     55     victoire1 = 47 (dont 24 quadrimoteurs) -  urss1 = 8
    • Missions :                      +
    • Unités :                            jg3_peq JG 3, jg1_peq JG 1
    • Note :                                Hans Ehlers a abattu Wing Commander Howard « Cowboy » Blatchford.
    • Décorations :
      • croix d'espagne or et diamants : Croix d’Espagne en Argent avec Epées : 06/06/1939
      • croix-allemande-en-or : Croix allemande en or : 17/10/1943
      • croix-de-chevalier    : Croix de chevalier : 09/06/1944

Ehlers_taxi

Fw 190 A-4 de Hans Ehlers

Fw 190A-4 de Hans Ehlers. Stab I.JG1, Hollande juillet 1943

__________________________________________________
Alfred Miksch Alfred Miksch : (1919 – 1943)

En 1942, Alfred Miksch vole avec le 9./JG3 sur le front Est, Il connait sa première victoires le 7 Juillet 1942 en abattant un Il-2 Sturmovik. Il termine sa période sur ce front avec 37 appareils soviétiques à son palmarès. 

En Juillet 1943, Miksch est transféré au 8./JG1 et contribue à la défense du Reich. 3 quadrimoteurs tombent sous ses canons et le 1er Décembre 1943, lors d’une mission d’interception au dessus de la Belgique, Alfred Miksch est tout d’abord porté disparu, puis plus tard, bien reconnu tué au combat.

    • Grade final :                Feldwebel  feldwebel
    • Victoires :                     43   victoire1 = 6 - urss_peq = 37 
    • Missions :                      -
    • Unités :                           jg3_peq JG 3, jg1_peq JG 1
    • Notes :                             -
    • Décorations :
      • croix de fer 2 ième classe   : Croix de Fer de 2ième Classe : 20/09/1942
      • croix de fer 1ère classe   : Croix de Fer de 1ère Classe : 03/10/1942
      • croix allemande en or  : Croix Allemande en Or : 12/07/1943
      • Trophé d'honneur      : Trophée d’Honneur : 25/07/1943
Me Bf 109 G-6, Alfred Miksch, 8.JG1 - Pays-Bas 1943
Me Bf 109 G-6, Alfred Miksch, 8./JG1 – Pays-Bas 1943
Me Bf 109 G-6, Alfred Miksch, III.JG1 - Pays-Bas 1943
__________________________________________________
Pas de photo Hermann Segatz : (1917 – 1944)

Hermann Segatz commence sa carrière de pilote de chasse avec le JG26, puis transféré au 5./JG51, il participe à la Bataille d’Angleterre ou il connait son premier succès en abattant un Spitfire le 7 Juillet. Segatz remporte 5 victoires lors de cette campagne. 

L’année suivante, le Leutnant Segatz participe à l’invasion de la Russie et descend son premier soviétique, un SB-2, dès le premier jour de l’Opération Barbarossa. A la fin du mois de juillet, son score s’élève à 13 ennemis abattus. 

De retour au 4./JG26 en Août 1941, Segatz retrouve ses adversaires du début de sa carrière. Là 3 nouveaux Spitfire s’ajoutent à son palmarès. Selon certaines sources il aurait ensuite servi au 11./JG1 qui fut redésigné 8./JG5 le 10 Mars 1942. L’Oberleutnant Segatz est alors promu Staffelkapitän du 8./JG5 jusqu’en Septembre 1943. 

Elevé au rang d’Hauptmann, Hermann Segatz devient le Gruppenkommandeur du II./JG1 en Février 1944. Participant à la défense du Reich, il abat un B-17 le 21 du même mois. 6 autres bombardiers lourds américains tomberont sous ses canons avant d’être lui-même touché. Hermann Segatz trouve la mort le 8 Mars 1944 lors d’une interception de ces quadrimoteurs.

    • Grade final :             Hauptmann   hauptmann (Kommandeur du II./JG1)
    • Victoires :                   40   victoire1 = 15 (dont 7 quadrimoteurs) - urss_peq = 25
    • Missions :                    -
    • Unités :                         jg26_peq JG 26, jg51_peq JG 51, jg26_peq JG 26, jg5_peq JG 5, jg1_peq JG 1
    • Note :                             Il subsiste un doute sur ses victoires soviétiques
    • Décorations :
      • croix de fer 2 ième classe   : Croix de Fer de 2ième Classe : _ _/_ _/1940
      • croix de fer 1ère classe   : Croix de Fer de 1ère Classe : _ _/_ _/1940
      • croix allemande en or  : Croix Allemande en Or : 25/09/1942
Me Bf 109 F-4 - Hermann Segatz - 8.JG5 - Finlande 1943.
Me Bf 109 F-4 – Hermann Segatz – 8./JG5 – Finlande 1943
Me Bf 109 F-4 - Hermann Segatz - 8.JG5 - Finlande 1943
__________________________________________________
Demuth-Karl-Emil-OberleutnantKarl-Emil Demuth : (-)
Karl-Emil Demuth intègre le 2./JG 1 en Octobre 1943. Il détruit 12 bombardiers B-17 entre le 17 Octobre 1943 et le 10 Mars 1944. Il est promu Staffelkapitän du 3./JG 1 en Février 1944 puis du 2./JG 1 en Mars de la même année. Le 6 Mars 1944, après avoir détruits deux appareils, il est abattu par un P-47 Thunderbolt et, est obligé de sauter en parachute, il est sévèrement brûlé. 4 chasseurs américains s’ajoutent à son palmarès, il est à nouveau abattu le 27 Décembre 1944. Sa dernière victime est un Yak-9 soviétique le 30 Janvier 1945. Karl-Emil Demuth devient Gruppenkommandeur du I./JG 1 en Février 1945 puis Staffelkapitän du 3./JG 1 en Mai 1945.
    • Grade final :                Oberleutnant  oberleutnant
    • Victoires :                     17     victoire1 = 16 (dont 12 quadrimoteurs) -  urss1 = 1
    • Missions :                      +
    • Unités :                            jg1_peq JG 1
    • Note :                                 le 11 était le numéo favoris de Karl-Emil Demuth
    • Décorations :

      • croix-allemande-en-or : Croix allemande en or
      •  Trophé d'honneur    : Trophée d’honneur
      • croix de fer 2 ième classe   : Croix de fer 2ième classe
      • croix de fer 1ère classe   : Croix de fer 1ère classe : 23/10/1943


he_16211

Karl-Emil Demuth à côté de son He 162 Volksjäger Salamander

He 162 A-2 de Karl-Emil Demuth, 3.JG1. Leck Allemagne Mai 1945
__________________________________________________

2 Réponses à “JAGDGESCHWADER 1 « Oesau »”

  1. gobron jean dit :

    je recherche des informassion sur un avoin americain abatu a Iville 27.le23/08/1944 cite par Edy fromentin
    et un allemend abatu le meme jour à Ecardenville la campagne 27 un quard heure plus tare

    • lesasdelaluftwaffe dit :

      Bonjour, pour votre question j’ai retrouvé dans mes données 2 appareils américains abattus dans cette région. Tout d’abord un P-47 au Sud de Rouen à 10h32 (la localité n’est pas précisée mais correspond à l’emplacement d’Iville. Puis « proche » de cette localité, un autre P-47 vers Louviers, à 18h20/25. Pour l’avion allemand, je vais faire d’autres recherche et vous recontacte. Cordialement, Emmanuel

      Dernière publication sur joeuf cent ans de photographies : La rue de Franchepré

Laisser un commentaire

 

alpin38 |
tpeseconde |
continent |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | humanitehistoire
| histoirefanonfalsifiee
| pcakkus