• juin 2017
    L Ma Me J V S D
    « mar    
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    2627282930  
  • Accueil
  • > JAGDGESCHWADER 2 « Richthofen »

JAGDGESCHWADER 2 « Richthofen »

  • Au tout début de la seconde guerre mondiale, seul le Geschwaderstab (personnel au sol) et le I.Gruppe existaient, et seul le 1.Staffel à combattu pendant la Campagne de Pologne. Puis en Novembre 1939, toute l’unité fut transférée à Frankfurt/Main. Avec le second et le troisième Gruppen, créés durant l’année 1940, le JG 2 a servi sur le front ouest jusqu’en 1943. Avec le JG 26, l’unité a été largement employé lors du débarquement de Dieppe en Août 1942, le JG 2 été rééquipé de Fw 190A-2 à l’exception du 2./JG 2 qui lui volait sur Me Bf109G-1 à partir de l’aérodrome de Ligescourt sous les ordres du JG 26. Le Stab ainsi que le I./JG 2 étaient à Triqueville avec 35 appareils, le II./JG 2 était à Beaumont-le-Roger avec 25 appareils et le III./JG 2 à Cherbourg-Maupertus avec 40 avions. Au dessus de Dieppe, les pilotes du JG 2 et du JG 26 revendiquèrent la destruction de 106 appareils ennemis dont 96 chasseurs. Le JG 2 perdit 12 avions plus 2 autres endommagés tandis que le JG 26 lui en perdit 7, et un endommagé.
  • En Novembre 1942, le second Gruppe fut muté en Sicile, puis en Mars 1943 en Tunisie. Le  11. Staffel, qui lui se retrouve en Sicile, est intégré au JG 53. Quant au reste du JG 2 il se retouve en attendant en France. En Février 1944 le I.Gruppe est envoyé en Italie pour opérer lors du débarquement d’Anzio. Après le Jour-J, le 6 Juin 1944, l’unité est pratiquement annihilée par l’écrasante supériorité aérienne Alliée. En Août 1944 le Geschwader est rétabli en Allemagne mais il ne connaît pas de repos. Le 1er Janvier 1945, avec les Fw 190F-8 du SG 4, les apapreils du JG 2 attaquent St Trond en Belgique, une ancienne base de chasseurs de nuit de la Luftwaffe occupée par des P-47 Thunderbolt du 48Th et du 40Th groupes de chasse américain.
  • Les I. et III. Gruppen sont équipés de Fw 190D-9 et le II. Gruppen est équipé lui de Me Bf109G-14/AS et de Bf109K-4, de nombreux appareils Alliés sont détruits au sol mais au prix de 23 pilotes tués ou disparus, 10 sont fait prisonniers et 4 sont blessés. En Avril, le JG 2 est déplacé de Frankfurt à Munich, il y restera jusqu’à la fin de la guerre.
sources : Aircraft of the luftwaffe fighter aces I (B. Barbas)
__________________________________________________
Emblèmes du JG 2 :
JAGDGESCHWADER 2  :  JG 2
1.JG.2 : 1./JG 2  - 3.JG.2 -   : 3./JG 2
 7.JG.2 :  7./JG 2 – 8.JG.2 : 8./ JG2
III.JG.2 : III./JG 2
9.JG.2 :  9./JG 2 - 11.JG2 : 11./JG2 - 12.JG.2 : 12./JG2
10Jabo.JG.2 : 10(Jabo)./JG 2 - 10.(N)JG.2 : 10.(N)/JG2
__________________________________________________

kurt buhligen Kurt Bühligen :   (1917-1985)

Kurt Bühligen entre dans la Luftwaffe en 1936 comme mécanicien, puis il suit des cours de vol d’entraînement de 1938 à 1939. En 1940, il rejoint le JG 2 en tant que pilote au grade de Unteroffizier. Il revendique sa première victoire aérienne, un Hawker Hurricane au dessus du Kent, le 4 Septembre 1940. Un an plus tard, il a 20 appareils descendus à son actif.

En Décembre 1942, il se retrouve en Tunisie avec le II./JG 2. Kurt Bühligen retourne en Europe en Mars 1943 après sa 40ième victoire. En Mars 1944, son score est passé à 96 avions abattus il est alors Major et Kommandeur du II./JG 2. Au début de l’année 1945 et après 12 victoires suplémentaires, Bühligen devient Geschwaderkommodore du  JG 2 et mène son unité sur le front Est pour contrer l’avance soviétique. Une panne moteur oblige Bühligen à se poser en territoire ennemi. Il est fait prisonnier par les russes et sera libéré en 1950.

    • Gradefinal :                Oberstleutnant  oberstleutnant  (Kommodore du JG 2)
    • Victoires :                     112       victoire1 = 112 (dont 24 quadrimoteurs)
    • Missions :                      700
    • Unités :                           jg2_peq JG 2
    • Note :                               Toutes ses victoires sont obtenues à l’Ouest
    • Décorations :
      •  croix de fer 2 ième classe  : Croix de fer 2ième classe : 19/09/1940
      •  croix de fer 1ère classe : Croix de fer 1ère classe : 29/10/1940
      •  Trophé d'honneur    : Trophée d’honneur : 24/07/1941
      • croix-de-chevalier    : Croix de chevalier : 04/09/1941
      • croix-allemande-en-or  : Croix allemande en or : 02/08/1943
      • croix de chealier avec feuille de chêne  : Croix de chevalier avec feuilles de chêne : 03/02/1944
      • Feuilles de chêne avec épées : Croix de chevalier avec feuilles de chêne et épées : 14/08/1944

1 - Fw 190A-4 de  Kurt Bühligen, 4.JG 2 - KairouanTunísie - Février  1943.
Fw 190A-4 de Kurt Bühligen (Tunisie Février 1943)

buhligen

__________________________________________________

Kurt-UbbenKurt « Kuddel » Ubben :   (1911-1944)

En 1931, Kurt Ubben entre dans la Kriegsmarine puis, en 1935, il intègre la Luftwaffe. Il obtient sa première victoire le 10 Mai 1940 en abattant un Fokker D XXI hollandais. Le 22 Juillet 1940 il est promu Staffelkapitän du 8./JG 77. En Avril 1941, son unité est transférée dans les Balkans où abat un Hawker Hurricane de la RAF au dessus de la Grèce la 18 du même mois. Durant ce combat, son Me Bf 109 est si endommagé qu’il doit se poser derrière les lignes ennmies mais il réussi à rejoindre son unité grace à l’intervention d’un Fieseler Fi 156.

Ubben effectue de nombreuses attaques au sol ainsi que d’attaques contre les navires alliés jusqu’à Juin 1941, où lui est son unité participe à l’invasion de la Russie. Le 25 Juillet il obtient sa 21ième victoire. En Septembre il est décoré de la Ritterkreuz pour 32 victoires aériennes et la destruction au sol de 26 avions et de 15 véhicules blindés. Il est alors Hauptmann et devient Gruppenkommandeur du III./JG 77.

En Octobre 1942, son unité est transférée en Afrique du Nord, Ubben est alors crédité de 92 victoires, il obtient sa 100ième le 14 Janvier 1943. En Octobre, le III./JG 77 est chargé de la défense des champs de pétrole en Roumanie au dessus de Ploestie. En Mars 1944 il devient Major part en France pour y devenir Kommodore du JG 2. le 27 Avril Kurt Ubben trouve la mort durant un combat aérien, il sauta bien de son Fw_190A-8 mais son parachute ne s’ouvira jamais.

    • Grade final :                Major  major   (Kommodore du JG 2)
    • Victoires :                     110       victoire1 = 20 – urss1 = 90
    • Missions :                      500
    • Unités :                           0-emblem-TrG186-BS1 JGr 186, Jg77_peq JG 77, jg2_peq JG 2
    • Note :                               Kurt fut abattu en France au dessus de Fère-en-Tardenois
    • Décorations :

      • croix-de-chevalier   : Croix de chevalier : 04/09/1941
      • croix-allemande-en-or : Croix allemande en or : 09/12/1941
      •  croix de chealier avec feuille de chêne : Croix de chevalier avec feuilles de chêne : 12/03/1942

Me Bf 109G-2 de Kurt Ubben, Russie 1941

bf_109f4_kurt-ubben_-berislaw-sept41

__________________________________________________

Egon-Mayer Egon Mayer :   (1917-1944)

Egon Mayer entre dans la Luftwaffe en 1937, après une formation régulière de pilote, le cadet Mayer rejoint, en Décembre 1939, le I./JG 2. Il obtient sa première victoire aérienne, un Morane-Saulnier M.S.406, le 13 Juin 1940 alors qu’il est au ceint du 6./JG 2. Le 10 Juin 1941 il est Oberleutnant et devient Staffelkapitän du 7./JG 2 basé à St Pol-Brias. Pour son anniversaire, le 19 Août 1941, Egon Mayer ajoute à son palmarès 2 Supermarine Spitfire au dessus de Dieppe lors de l’Opération Jubilée. En Novembre 1942 Mayer est Hauptmann et devient Gruppenkommandeur du III./JG 2. Ses premières victoires face à l’USAAF arrivent le 19 Novembre lorsqu’il abat un B-17 Flying Fortress et un B-24 Liberator, Il développe, avec Georg-Peter Eder, l’attaque frontale, qui est la tactique la plus efficace contre les formations de bombardiers lourds diurnes. Promu Oberstleutnant il devient Kommodor du JG 2 suite à la disparition de Walter Oesau. Son score final s’arrêta à 102 après avoir était abattu et tué par un P-47 Thunderbolt au dessus de Montmédy le 2 Mars 1944.

    • Grade final :                Oberstleutnant  oberstleutnant   (Kommodore du JG 2)
    • Victoires :                     102       victoire1 = 93 (dont 26 quadrimoteurs)
    • Missions :                      353
    • Unités :                           jg2_peq JG 2
    • Note :                               Egon Mayer est enterré à St Désir-de-Lisieux en France
    • Décorations :
      •  croix de fer 2 ième classe : Croix de fer 2ième classe : 25/10/1939
      • croix de fer 1ère classe : Croix de fer 1ère classe : _ _/05/1940
      • croix-de-chevalier   : Croix de chevalier : 01/08/1941
      • croix-allemande-en-or : Croix allemande en or : 16/07/1942
      • croix de chealier avec feuille de chêne  : Croix de chevalier avec feuilles de chêne : 16/04/1943
      • Feuilles de chêne avec épées : Croix de chevalier avec feuilles de chêne et épées : 02/03/1944

1-fw-190a3-7.jg2-w7i-egon-mayer-theville-france-june-1942-01

Fw 190A-2 d’Egon Mayer, 7./JG 2 – Beaumont le Roger – France Juin 1942

0-fw-190a2-7.jg2-w7i-egon-mayer-beaumont-le-roger-france-june-1942-0a

___________________________________________________

Josef-wurmhller Josef « Sepp » Wurmheller :   (1917-1944)
Josef Wurmheller entre dans la Luftwaffe en 1937 et commence ses entraînements à bord de planeurs. Au début de la guerre il rejoint le 2./JG 53 comme Unteroffizier, il obtient sa première victoire, un Fairey Battle, le 30 Septembre 1939. Entre Novembre 1939 et Juin 1940, il sert en tant qu’instructeur avant de rejoindre le 5./JG 53, juste à temps pour participer à la Bataille d’Angleterre. Il abandonne deux fois ses missions au dessus de la Manche ce qui l’a amené à être hospitalisé du 23 Novembre 1940 jusqu’au mois de Mars 1941.
Un court passage sur le front Est avec le JG 53 lui permet d’augmenter son palmarès de 9 victoires et en Juillet 1941, il est transféré sur le front de la Manche au ceint du II./JG 2.
Le mois suivant, il abat 13 Supermarine Spitfire ce qui lui vaudra, le 4 Septembre, d’être décoré de la Ritterkreuz pour un total de 31 victoires. Après une nouvelle période comme instructeur, il retourne au JG 2 en Mai 1942, et posté au 1./JG 2, il ajoute 10 appareils à son score et, 11 de plus le mois suivant. En Août il en est à 60 victoires. En Avril 1943, Wurmheller devient Staffelkapitän du 9./JG 2. Le 23 Septembre, il est blessé par un éclat de bombe alors qu’il effectuait un atterrissage d’urgence à Vannes-Meucon lors d’un raid aérien sur l’aérodrome. En Février 1944 il obtient sa 90ième victoire et trois mois plus tard il est promu Gruppenkommandeur du III./JG 2. Wurmheller est tué le 22 Juin 1944 lors d’une collision avec son aillié pendant un combat aérien au dessus d’Alençon.
    • Grade final :                Major   major
    • Victoires :                     102       victoire1 = 93 (dont 20 quadrimoteurs) - urss1 = 9
    • Missions :                      -
    • Unités :                           jg53_peq JG 53, jg2_peq JG 2
    • Note :                               Wurmheller à abattu 56 Supermarine Spitfire
    • Décorations :

      • croix de fer 2 ième classe  : Croix de fer 2ième classe : 19/10/1939
      • croix de fer 1ère classe  : Croix de fer 1ère classe : 16/10/1940
      • Trophé d'honneur     : Trophée d’honneur : 30/08/1941
      • croix-de-chevalier    : Croix de chevalier : 04/09/1941
      • croix-allemande-en-or  : Croix allemande en or : 21/08/1942
      • croix de chealier avec feuille de chêne   : Croix de chevalier avec feuilles de chêne : 13/11/1942
      • Feuilles de chêne avec épées  : Croix de chevalier avec feuilles de chêne et épées : 24/10/1944  (à titre posthume)

1-fw-190a-9.jg2-y2i-josef-wurmheller-wnr530314-vannes-france-aug-1943-01

Fw 190A 9./JG2 Josef  Wurmheller – Vannes  - France août 1943

 

0-fw-190a-9.jg2-y2i-josef-wurmheller-wnr530314-vannes-france-aug-1943-0b

__________________________________________________

Huppertz Herbert Huppertz : (1919 – 1944)

Herbert Huppertz intègre la Luftwaffe en 1937 à l’age de 18 ans. En Automne 1939, il est affecté au 6./JG51. Le 28 Mai 1940,durant la Bataille de France, il obtient sa première victoire en abattant un Spitfire de la R.A.F. au dessus de Dunkerque. Il participe ensuite à la Bataille d’Angleterre et atteint le statut d’As avec quatre nouvelles victoires. Au Printemps de 1941, Huppertz est transféré au 12./JG51 puis il participe à l’Opération Barbarossa où il abat un SB-2 dès le premier jour de l’invasion. Le 9 Août 1941, Huppertz à bord de son Me Bf 109F-2 est abattu après avoir obtenu sa 33ième victoire. Il saute en parachute et en sort indemne. En Septembre 1941, il est muté au Ergänzungs-Staffel./JG51 pour y être instructeur. Il y restera jusqu’en Décembre. A la fin du mois, Huppertz retourne sur le front de l’Est et rejoint le Gruppenstab du III./JG51 et obtient 5 autres victoires.

Le 27 Janvier 1942, Herbert Huppertz est nommé Staffelkapitän du 12./JG1, initialement basé à Brest. Il participe à l’Opération Donnerkeil, la protection aérienne des croiseurs allemands Scharnhorst, Gneisenau et du croiseur lourd Prinz Eugen lors de leur traversé de la Manche. Durant cette mission, Huppertz détruit un Spitfire (12 Février 1942). En Mars 1942, le IV./JG1 est redésigné III./JG5 et se retrouve en Norvège. Huppertz conserve le commandement du 9./JG5. Peu après son arrivé, il abat un de Havilland Mosquito de la R.A.F. Le 15 Septembre 1942, Huppertz se blesse lors d’un atterrissage forcé de son Fw 190 A-2 (W.Nr. 2208). Il retourne sur le front occidental le 9 Novembre 1942. Il est nommé Staffelkapitän du 3./JG2 et durant le mois de Mai 1943, Il abat 2 Spitfires britanniques avant d’être de nouveau transféré et de prendre le commandement du 10./JG2 puis rapidement derrière, celui du 8./JG2. En Décembre Huppertz atteint les 60 victoires.

En Février 1944, l’Hauptmann Huppertz est nommé Gruppenkommandeur du II./JG2. Le 22 Février, lors d’un combat aérien face à des bombardiers quadrimoteurs américains, il est abattu  et blessé . Le premier jour de l’invasion allié en Normandie, Herbert Huppertz détruit 5 appareils ennemis, son score s’élève alors à 77 victoires. Le 8 Juin 1944, à bord de son Fw 190 A-8 (W.Nr. 730 440) Huppertz est tué au combat par des chasseurs américains près de la ville de Caen. Le 24 Juin 1944, Herbert Huppertz est promu Major et la Eichenlaub (Nr. 512) lui est décerné à titre posthume.

    • Grade final :               Major (à titre posthume)   major  (Gruppenkommandeur du III./JG2)
    • Victoires :                     70   victoire1 = 37  -  urss_peq = 33
    • Missions :                      -
    • Unités :                            jg51_peq JG 51, jg1_peq JG 1, jg5_peq JG 5, jg2_peq JG 2
    • Notes :                              -
    • Décorations : 
      • croix de fer 2 ième classe    :  Croix de Fer de 2ième Classe : _ _/_ _/1940
      • croix de fer 1ère classe    :  Croix de Fer de 1ère Classe : _ _/_ _/1940
      • croix de chevalier     :  Croix de Chevalier : 30/08/1941
      • croix allemande en or   :  Croix Allemande en Or : 26/12/1943
      • croix de chealier avec feuille de chêne    :  Croix de Chevalier avec Feuilles de Chêne : 24/06/1944  (à titre posthume)

__________________________________________________

pflanz Rudolf « Rudi » Pflanz :   (1914-1942)

Rudolf Pflanz entre dans la Luftwaffe en 1938 au JG 131. Le 1er Mai 1939, le JG 131 est redésigné JG 2. Au déclenchement de la seconde guerre mondiale, Pflanz sert le 3./JG 2 et obtient sa première victoire le 30 Avril 1940 au dessus de la France en abattant, en collaboration avec deux collègues du 3./JG 3, un Potez-63-11, avion de reconnaissance de l’armée de l’air française. Sa première victoire individuelle est un Bristol Blenheim le 14 Mai. Durant la Bataille d’Angleterre, il vole avec le Major Helmut Wick dans le Stabschwarme du I./JG 2 où il abat l’As britannique, le Flt Lt John Dundas (13.33 victoires confirmées, 2 probables) qui venait juste de descendre le Major Wick. Les deux As sont mort dans ce combat. A la fin de l’année 1941, Pflanz est détenteur de 23 victoires. Le 1er Mai 1942, l’Oberleutnant Pflanz est promu Staffelkapitän du 11./JG 2. Fin Juillet, il en est à 50 victoires, mais le 31 du même mois, après avoir abattu sa 52ième victime, il est lui même tué à bord de son Me Bf109G-1 (1 Blanc) au dessus de Berck-sur-Mer en France.

    • Grade final :                Oberleutnant   oberleutnant
    • Victoires :                     52       victoire1 = 52 (dont 45 Spitfire)
    • Missions :                      -
    • Unités :                           – JG 131,  jg2_peq JG 2
    • Note :                               Pflanz est promu Hauptmann à titre posthume.
    • Décorations :

      • Trophé d'honneur      : Trophée d’honneur : 24/07/1941
      • croix-de-chevalier    : Croix de chevalier : 01/08/1941
      • croix-allemande-en-or  : Croix allemande en or : 16/07/1942

1-Bf-109F-JG2-Rudolf-Pflanz-Beaumont-le-Roger-1942-02
Bf 109F de Rudolf « Rudi » Pflanz à Beaumon-le-Roger, France 1942

mebf109f4-rudolf-pflanz

__________________________________________________

Wilhelm-Balthazar Wilhelm Balthasar :   (1914-1941)
Balthasar entre dans la Reichswehr en 1933 comme officier d’artllerie jusqu’à son transfère vers la Luftwaffe en 1935. En 1936 il est volontaire pour participer à la guerre civile espagnole et rejoint le Aufklärungsgruppe A/88 pour des missions de bombardements et de reconnaissances à bord de Junkers Ju 52 et de Heinkel He 70. Le 23 Novembre 1936, lors d’un bombardement sur Carthagène, il obtient sa première victoire, un Polikarpov I-16 des forces républicaines espagnoles. En Septembre 1937 il rejoint le JG 88. Le 7 Février 1938 il ajoute six nouveaux appareils à son tableau de chasse dont quatre bombardiers Tupolev SB en une seule mission. En Mars de la même année il retourne en Allemagne.
Au début de la seconde guerre mondiale, Balthasar est Staffelkapitän du 1./JG 1 (qui sera renommé en Juillet 1940 7./JG 27) mais l’escadron ne participe pas à l’invasion de la Pologne.
Le 10 Mai 1940, son unité est lancée dans l’offensive de l’Europe de l’Ouest et Balthasar détruit trois Gloster Gladiator de l’armée de l’air belge, ainsi qu’un Morane-Saulnier M.S.406 français. Les 5 et 6 Juin 1940, il est alors crédité de 9 victoires, il est alors Hauptmann et finira la campagne de France avec 23 victoires. Le 1er Septembre, Balthasar devient Gruppenkommandeur du III./JG 3, pour des missions de chasse au dessus de Londres. Le 4 Septembre, il est gravement blessé à la jambe lors d’un combat acharné face à des Supermarine Spitfire au dessus de Canterbury, et bien qu’aillant toujours ses béquilles, Balthasar reprend ses missions de vol 14 jours plus tard, et le 23 Septembre, il abat 2 chasseurs britanniques, et rajoute trois autres victoires avant de retourner à l’hôpital en Novembre. Le 16 Février 1941, Balthasar est Geschwaderkommodore du JG 2, remplaçant ainsi le Hauptmann Karl-Heinz Greisert qui assumait temporairement le commandement après la perte de Helmut Wick. Le 3 juillet 1941, Balthasar est tué lors d’un combat aérien en France, une aile de son Me Bf 109F-4 a mal fonctionné lors d’un piqué et il s’est crashé près de St-Omer.
    • Grade final :                Major   major
    • Victoires :                     47      espagne-repu = 7 -  victoire1 = 40
    • Missions :                      -
    • Unités :                           – A/88, jgr88_peq JG 88, jg1_peq JG 1, jg27_peq JG 27, jg3_peq JG 3,  jg2_peq JG 2
    • Note :                               Balthasar est promu Major à titre posthume.
    • Décorations :

      • croix d'espagne or et diamants  : Croix d’Espagne en or avec épées et diamants : _ _/ _ _/1938
      • croix de fer 2 ième classe    : Croix de fer 2ième classe : 20/09/1939
      • croix de fer 1ère classe    : Croix de fer 1ère classe : _ _/ _ _/1939
      • croix-de-chevalier     : Croix de chevalier : 14/06/1940
      • croix de chealier avec feuille de chêne   : Croix de chevalier avec feuilles de chêne : 02/07/1941

1-bf-109e-jg2-wilhelm-balthasar-nov-1940-01
Wilhelm Balthasar à bord de son Me Bf 109E-4, Mai 1940

wilhelmbalthasarbf109e

___________________________________________________

 _goltzsch Kurt Goltzsch :   (- 1944)

On connait de Kurt Goltzsch le nombre de ses victoires, sa première arrive le 11 Août 1940 face à un Hawker Hurricane, qu’il à fait parti des, 8.JG-2, 7./JG-2, 4./JG-2, 9./JG-2 et qu’il a été Staffelkapitän du 5./JG-2, que le 14 Septembre 1940, Goltzsch a abattu et tué le Fly-Officer Anthony E. Hyde-Parker. Le 4 Septembre 1944 lors d’un combat aérien au dessus de Monchy-le-Preux, Kurt Goltzsch, touché, fait un atterrissage d’urgence se blessant à la colonne vertébrale et sera parlysé.

    • Grade final :                Oberleutnant   oberleutnant
    • Victoires :                     43       victoire1 = 43
    • Missions :                      130
    • Unités :                            jg2_peq JG 2
    • Note :                                Décède de ses blessures le 26 Septembre 1944
    • Décorations :

      • croix-allemande-en-or : Croix allemande en or : 12/07/1943
      • croix-de-chevalier    : Croix de chevalier : 05/02/1944

fw190a2.kurt-goltzsch.france-1942.jpg2_

Fw 190A-2 Kurt Goltzsch, Théville – France 1942

fw190a2.kurt-goltzsch.france-19421.jpg2_1.jpg3_1

__________________________________________________

machold Werner Machold :   (1913 – 1968)
Au début de la seconde guerre mondiale, Werner Machold est pilote au 1./JG 2. C’est pendant la campagne de France qu’il se distingue en abattant le 14 Mai 1940 ses deux premières victoires. Le 19, au dessus de Cambrai, il ajoute deux Morane-Saulnier M.S.406 français et un Hawker Hurricane britannique à son actif. Le 20 Mai c’est au tour de deux Bristol Blenheim de tomber sous ses balles, et avant la fin de la bataille de France, deux autres Morane-Saulnier M.S.406 français. Durant la bataille d’Angleterre, Machold continue d’augmenter son score, et au 5 Septembre 1940, il en est à 21 victoires. Le 7 Septembre il est transféré au 9./JG 2 et au 30 Septembre, il est crédité de 26 victoires. Au printemps 1941 il est promu Oberleutnant et  Staffelkapitän du 7./JG 2. Le 9 juin, lors d’une attaque de convoi maritime à Portland, il est touché par la DCA d’un destroyer britannique, et est forcé de se poser en Angleterre, il y restera prisonnier jusqu’à la fin de la guerre.

 

    • Grade final :                Hauptmann   hauptmann
    • Victoires :                     32       victoire1 = 32
    • Missions :                      250
    • Unités :                           jg2_peq JG 2
    • Note :                               Machold était à bord d’un Me Bf 109E-7/Z « 15 Blanc » lors de sa dernière mission.
    • Décorations :

      • croix-de-chevalier  : Croix de chevalier : 05/09/1940

1-Bf-109E4-1.JG2-W15-Werner-Machold-Beaumont-le-Roger-1940-02
Bf 109E-4 « 15 Blanc » de Werner Machold – Beaumont-le-Roger, France 1940

jg_2_machold

__________________________________________________

bertram Otto « Otsch » Bertram :   (1916 – 1987)
Otto Bertram entre dans la Luftwaffe en 1935, il rejoint la Légion Condor en Mars 1938 lors de la guerre civile espagnole. Avec le 1./JG 88 il obtient 9 victoires aériennes avant d’être lui même abattu par un Polikarpov I-15 Républicain, puis fait prisonnier.
Le 26 Octobre 1939 Bertram est nommé Staffelkapitän du 1./JG 2. Il est alors Oberleutnant et fait sa première victime de la guerre, un Morane-Saulnier M.S.406 , le 20 Avril 1940 au dessus de St Avold, la victoire ne sera pas confirmée. Durant la campagne de France, « Otsch » sera attribué de quatre victoires aériennes, le 19 Mai il est à nouveau abattu et retourne dans son unité, indemne.  Bertram mène son unité, le 1./JG 2, dans les premières phases de la bataille d’Angleterre, et en 5 jours, il abat sept appareils britanniques. Le 26 septembre 1940, il est nommé Gruppenkommandeur du III./JG 2 et détruit au dessus du Havre deux Bristol Blenheim ce qui porte à 22 le nombre de ses victoires. Le 28 Octobre 1940, Hauptmann Bertram est décoré de la Ritterkreuz pour la destruction de 13 appareils depuis le début de la guerre, il à ordre de cesser les combat et de retourner en Allemagne.
Otto Bertram et un des trois fères Bertarm qui ont servi dans la Luftwaffe, ses deux autres frères sont tués au combat. Hans, Gruppen Adjudant du I./JG 27 est tué au dessus de l’Angleterre en Septembre 1940 et Karl, un pilote de chasse de nuit du 9./NJG 1 se tue le 28 Octobre 1940 dans un crash avec son Me Bf 110 lors d’un engagement contre des bombardiers britanniques à l’Ouest de Kiel. Après ceci, Otto est interdit de vol de combat jusqu’à la fin de la guerre, il est reclassé comme agent administratif dans une unité d’entraînement de 1940 à 1941, puis Kommodor du JG 101 du 6 Janvier 1943 au 30 Avril 1944. Et à partir de Février 1945, le Major Bertram est Gruppenkommandeur du I./JG 6, et ce jusqu’à la fin du conflit.

 

    • Grade final :                Major   major
    • Victoires :                     22      espagne-repu = 9 -  victoire1 = 13
    • Missions :                      -
    • Unités :                           jgr88_peq JG 88, jg2_peq JG 2,    (- JG 101, jg6_peq JG 6. Non navigant)
    • Note :                               Il abat le futur As français, le Sgt Chef Antoine Casenobe (7 vic. tué au combat le 21 Février 1943).
    • Décorations :

      • croix d'espagne or et diamants : Croix d’Espagne en or avec épées et diamants : 06/06/1939
      • croix-de-chevalier   : Croix de chevalier : 28/10/1940

1-Bf-109E3-1.JG2-W1-Otto-Bertram-crash-landing-France-1940-01
Me Bf 109E-3 d’Otto « Otsch » Bertram après un atterrissage forcé  en France, 1940

0-bf-109e3-1.jg2-w1-otto-bertram-france-1940-0a

___________________________________________________

3 Réponses à “JAGDGESCHWADER 2 « Richthofen »”

  1. caclard dit :

    Beau travail. Je m’occupe de l’histoire de la base aérienne 1/JG2 de Tricqueville depuis bien des années. Venez me voir pour expo à St Germain Village dans l’Eure prés de Pont Audemer.
    70 ans du D/Day expo et visite de la base du 16 août au 30 octobre.Détail Office du tourisme.
    A bientôt
    Taillo

  2. Jacky EMERY dit :

    Bjr,
    Qui peut me dire où était basé le 4 juillet 1943 l’Haupmann Egon MAYER et l’Uffz. Wolfgang ORTLEPP? Merci.

    • lesasdelaluftwaffe dit :

      Bonjour, Ergon Mayer était e Juillet 1943 Geschwaderkommodoren du JG2.La dernière localisation du STAB JG2 à Beaumont-le-Roger depuis Novembre 1942, puis Cormeilles-en-Vexin à partir du 27 Novembre 1943. Le 4 Juillet1943, Ergon Mayer a abattu 2 B-17. Ainsi que 1 B-17 par Wolfgang ORTLEPP du Stab JG2 aussi. Voilà pour les infos que je possède. En espérant vous avoir aidé.

      Dernière publication sur joeuf cent ans de photographies : La rue de Franchepré

Laisser un commentaire

 

alpin38 |
tpeseconde |
continent |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | humanitehistoire
| histoirefanonfalsifiee
| pcakkus