• octobre 2017
    L Ma Me J V S D
    « mar    
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    3031  
  • Accueil
  • > Jagdgeschwader 3 « Udet »

Jagdgeschwader 3 « Udet »

  • En Septembre 1939, cette unité était constituée seulement du Stab et du I.Gruppe, les Gruppen II. et III. ne seront pas créés avant le printemps 1940. Après avoir eu une part importante dans la campagne de France et dans les derniers mois la bataille d’Angleterre, l’unité est transférée dans l’Est en Juin 1941 pour prendre part à l’Opération Barbarossa. Suivant la progression à travers la Russie, le JG 3 avance d’aérodrome en aérodrome. En Octobre 1941, le II. Gruppe opère au dessus de la Crimée et au même moment, le 1er Gruppe est reconstitué. A la fin de l’année le Geschwader au complet se retire à Wiesbaden pour se reposer et se réarmer, et c’est à ce moment là que l’unité a pris pour nom de « Udet ». Au début de l’année 1942, le II. Gruppe s’envole pour la Sicile et l’Afrique du Nord pour les opération au dessus de Malte, tandis que le III. Gruppe part dans le secteur Nord du front russe.
  • L’unité entière est impliquée dans la bataille de Stalingrad et un des fameux pilotes du JG 3, Georg Schentke (90 victoires) doit abandonner son appareil le jour de Noël, atterrissant derrière les lignes ennemies, il sera déclaré comme porté disparu. Durant l’année 1943, les combats sont concentrés entre les rivières de Don et du Donetz, au dessus de Kuban et autour de Koursk où une formidable bataille de blindés est engagés. le I. Gruppe rentre en Allemagne au printemps suivit en Août de reste du Geschwader. Le Stab et le I.Gruppe opèrent à l’Ouest de l’Allemagne, le II.Gruppe au dessus de la Hollande et le III.Gruppe dans le Sud de l’Alemagne. Un nouveau né, le IV.Gruppe reste un certain temps en Italie, mais revient au pays pour voler sur Sturmböcke,     Fw 190A-8 lourdement armé. En Juin 1944, le Stab, le II. et le III. Gruppen sont jetés dans les combats contre les forces d’invasions en Normandie où ils ont énormément souffert de la supériorité aérienne alliée. Retirés du front et de retour en Allemagne ils opèrent à nouveau sur le champs de bataille des Ardennes en décembre 1944.
  • Le 1er Janvier 1945, toute l’unité décolle à l’aube des aérodromes de Paderborn, elle a comme objectif les aérodromes de Eindhoven et de Gilze Rijen où plus de 11 escadrons de chasseurs alliés sont basés. Heinz Bär, à bord de son Fw 190A-9, revendique deux Hawker Typhoon ce qui porte son score à 204 victoires. De nombreux avions alliés sont détruits mais les pertes pour le JG 3 sont lourdes, dix pilotes tués et six capturés. Une nouvelle fois l’unité repart vers l’Est pour la dernière bataille de Berlin, mais la guerre est sur le point d’être perdue et l’unité est dissoute dans le Nord de L’Allemagne.

sources : Aircraft of the luftwaffe fighter aces I (B. Barbas)

__________________________________________________

Emblèmes du JG 3 :

Jagdgeschwader 3     : JG 3
Stab.JG.3    : Stab./JG 3

I.JG-3   : I./JG 3     –     I.JG.3b : I./JG 3 (tardif)

1.JG.3 : 1./JG 3  - 2.JG.3a : 2./JG 3 (début) 2.JG.3b  : 2./JG 3  - 3.JG.3b : 3./JG 3 (début) 3. JG.3a : 3./JG 3

 

II.JG-3   : II./JG 3 

III.JG.3a : III./JG 3 (début)     –     III.JG-3   : III./JG 3

7.JG.3 : 7./JG 3  -  9.JG.3b : 9./JG 3

IV.JG-3 : IV./JG 3

__________________________________________________

Voir website : http://www.lesasdelaluftwaffe.fr/jg-3-udet/

Kurt-Brandle Kurt-Werner Brändle :   (1912-1943)

Kurt-Werner Brändle entre dans la Luftwaffe comme élève pilote. En Juin 1938, il est officier de réserve et un an plus tard il est nommé au grade de Oberleutnant. En 1939 il rejoint le 4./JG-53 et participe à l’invasion de la Pologne. Sa première victoire, un Morane-Saulnier MS.406, est obtenue lors de la campagne de France le 13 Mai 1940 au Sud de Sedan. Il termine la bataille d’Angleterre avec six appareils britanniques abattus.

En Juin 1941, son unité est transférée à l’Est pour l’Opération Barbarossa, Brändle est alors Staffelkapitän du 6./JG-53. A la fin de l’année 1941 son unité retourne en Allemagne en repos, puis repart sur le front méditerranéen. Basé à Comiso en Sicile, il participe aux opérations au dessus de Malte et ajoutera sept appareils britanniques à son palmarès. Il est promu Hauptmann et prend le commandement du 5./JG-53. En Avril 1942, Brändle est muté sur le front Est pour devenir Gruppenkommandeur du II./JG-3 et le 20 Mai 1942, il abat son premier soviétique, un Polikarpov R.5. En Juillet 1942 après avoir effectué 470 missions de combats et 19 victoires, Kurt Brändle est décoré de la Ritterkreuz. Les deux mois suivants, avec la reprise de l’offensive à l’Est, il détruit plus de 50 appareils russes et après sa centième victoire il est promu au grade de Major. Le 5 juillet 1943, à Koursk, il atteint un score de 151 avions abattus dont 5 en une même journée.

A la fin de l’été 1943, le JG-3 est transféré sur le front Ouest afin de prendre part à la défense du Reich face aux bombardiers diurnes et le 3 Novembre de la même année, alors qu’il effectue une mission d’interception au dessus d’Amsterdam, Kurt Brändle est abattu et tué par les chasseurs d’escorte.

    • Grade final :                 Major   major
    • Victoires :                     180       victoire1 = 20 – urss1 = 160
    • Missions :                      + 700
    • Unités :                           jg53_peq JG 53, jg3_peq JG 3
    • Note :                               Kurt-Werner Brändle est enterré à Amsterdam
    • Décorations :
      • croix de fer 2 ième classe  : Croix de fer 2ième classe : 20/04/1940
      • croix de fer 1ère classe  : Croix de fer 1ère classe : 03/09/1940
      • croix-allemande-en-or : Croix allemande en or : 25/02/1942
      • croix-de-chevalier    : Croix de chevalier : 01/07/1942
      • croix de chealier avec feuille de chêne   : Croix de chevalier avec feuilles de chêne : 27/08/1942

1-Bf-109G6-JG3-Brandle-WNr-26058-Schiphol-Nov-1943-01
Me Bf 109G-6 de Kurt-Werner Brändle à Schiphol – Hollande, Novembre 1943

me-bf-109g-6-de-kurt-werner-brandle

__________________________________________________

Wolf-Dietrich-Wilcke Wolf-Dietrich « Fürst » Wilcke :   (1913-1944)

Wolf-Dietrich Wilcke entre dans la Luftwaffe en 1935. Il demande ensuite de partir en Espagne et après un court sejour avec la Légion Condor, il est rappelé en Allemagne pour rejoindre le III./JG-53.

Le 18 Septembre 1939 il devient Hauptmann et Staffelkapitän du 7./JG-53. Sa première victoire il l’obtient le 7 Novembre en abattant un Potez 637 au dessus de la Sarre. Le 18 Mai 1940, lors de la campagne de France, Wilcke se retrouve séparé de son Staffel pendant un combat aérien, pris à parti avec l’armée de l’air française, il est abattu par un Curtiss H-75. Il saute en parachute et est fait prisonnier. Il est libéré à l’armistice et retourne dans son unité pour prendre part à la bataille d’Angleterre. Wilcke est promu Gruppenkommandeur du III./JG-3 en Août 1940 après la mort de l’Hauptmann Harro Harder (17 victoires). Le 12 Août le Me Bf 109E-4 de Wilcke connait des problèmes moteur au dessus de la Manche l’oblige à sauter mais par chance il est recueilli par un hydravion Dornier Do 18 de sauvetage en mer allemand.

A la fin de l’été, Wilcke est détenteur de 13 victoires et c’est à la tête du III./JG-3 qu’il débute l’Opération Barbarossa. Il échape une nouvelle fois à la mort lorsque son Me Bf 109F-2 est impliqué dans une collision avec un autre appareil au moment du décollage sur l’aérodrome de Vilna, il s’ent sortira avec quelques blessures légères.

En Décembre 1941, et après 32 victoires, Wilcke et le III./JG-53 sont transférés en Sicile pour des opération au dessus de Malte. Il ajoute à son palamrès quatre Supermarine Spitfire britanniques. En Mai 1942, son Gruppe à ordre de partir pour l’Afrique du Nord et le 18 Mai, Wilcke est transféré au JG-3 et retourne sur le front de l’Est.

Le 12 Août il est nommé Kommodore du JG-3 et au 6 Septembre il est crédité de 100 victoires. Basé à Pitomnik, il dirige les opérations de chasse  au dessus de Stalingrad, et rien que pour le mois de Septembre, il abat 32 appareils soviétiques. Et lors de l’encerclement de la ville, le JG-3 est transféré à Morozovskaya-Öst, en dehors de la poche, et Wilcke dirige l’escorte des avions de ravitaillement. A la fin de l’année 1942, Wilcke est le 4ième pilote à atteindre la barre des 150 victoires avec 155 appareils à son actif. En Mars 1943, il dirige le JG-3 au dessus de la tête de pont de Kuban, cependant il est interdit de vol et doit mener son unité depuis le sol. 

En Mai, le JG-3 retourne en Allemagne et Wilcke est toujours sous l’interdiction de voler dans des missions de combat, mais passant outre, en Février 1944, il abat quatre B-17 Flying Fortress et un P-51 Mustang. Le 6 Mars, son Me Bf 109G-6 est sérieusement endomagé pendant un combat aérien et Wilcke doit faire un atterrissage forcé à Neuruppin, son avions est détruit et Wilcke est blessé. Le 23 Mars 1944, il mène son unité contre une attaque de bombardiers américains près de Braunschweig, il détruit sa dernière victime et il est lui même abattu, cette fois-ci, il ne survivra pas.

    • Grade final :                Oberst   oberst   (Kommodore du JG-3)
    • Victoires :                     162       victoire1 = 25 (dont 4 quadrimoteurs) – urss1 = 137
    • Missions :                      732
    • Unités :                           jg53_peq JG 53, jg3_peq JG 3
    • Note :                                Wolf-Dietrich Wilcke est abattu par l’As américain Don Gentile
    • Décorations :

      • croix d'espagne or et diamants : Croix espagnole en bronze avec épées : _ _/_ _/1939
      • croix de fer 2 ième classe   : Croix de fer 2ième classe : 25/11/1939
      •  croix de fer 1ère classe  : Croix de fer 1ère classe : 11/07/1940
      • Trophé d'honneur      : Trophée d’honneur : 01/04/1941
      • croix-de-chevalier     : Croix de chevalier : 06/08/1941
      •  croix de chealier avec feuille de chêne  : Croix de chevalier avec feuilles de chêne : 09/09/1942
      • croix-allemande-en-or   : Croix allemande en or : 03/11/1942
      • Feuilles de chêne avec épées   : Croix de chevalier avec feuilles de chêne et épées : 23/12/1942

bf109f_1-Wilcke
Me Bf 109F-2 de Wolf-Dietrich Wilcke, Russie 1941

Bf109F-2_Wilcke_JG53_1941

__________________________________________________

Karl-Friedrich-muller Friedrich-Karl « Tutti » Müller :   (1916-1944)

Friedrich-Karl Müller entre en service dans la Luftwaffe en 1936, au début de la guerre il rejoint le 8./JG-53. A la fin de la campagne de France, Müller est détenteur de 8 victoires dont son premier, un Curtiss H-75 le 27 Mai 1940. Il participe à la Bataille d’Angleterre avec le III./JG-3 et ajoute deux chasseurs britanniques à son actif.

Müller débute aussi l’invasion de la Russie et en septembre 1941 il en est à 20 victoires, la vingtième étant un Polikarpov I-16 soviétique le 27 Août 1941. Le 1er Novembre, Müller est promu Staffelkapitän du 1./JG-53.

Au printemps 1942, il mène le 1./JG-51 sur le théâtre Méditerranéen. Opérant à partir de la Sicile, il revendique 3 Hawker Hurricane de la RAF au dessus de Malte, et durant cette période, son palmarès est de 24 victoires.

En Mai 1942, le I./JG-53 retourne sur le front de l’Est. Cette période est particulièrement prospère pour « Tutti », 25 appareils abattus en Août, dont 5 le 12 du mois, et 35 en Septembre, dont 6 Iliouchine Il-2 Sturmovik. Il obtient sa 100ième victoire le 19 Septembre, ainsi que sa 101ième.

Le 1er Novembre 1942, Hauptmann Müller est nommé Gruppenkommandeur du I./JG-53, il mène son unité en Tunisie du 25 Novenbre 1942 au 30 Avril 1943. il augmente son score de 12 victoires (115), cependant il a été très chanceux d’échaper aux blessures lorsque son Me Bf 109G-2 s’est retourné lors d’un atterrissage sur l’aérodrome de Bizerte le 25 Janvier 1943. Au début Mai, il revendique 3 autres victoires au dessus de la Sicile et au Sud de l’Italie. Müller souffrant alors d’épuisement nerveux et physique, il est retiré du front.

Le 12 Février 1944, le Major Müller est promu Gruppenkommandeur du IV./JG-3 opérant au dessus de L’Allemagne pour la défense du territoire, et le 8 Mars il abat 3 quadrimoteurs américains. Le 24 Mars il est promu Kommodor du JG-3 et le 18 Avril il ajoute encore  3 B-17 Flying Fortress. Le 29 Mai, il se tue dans un accident à Salzwedel lorsque son Me Bf 109G-6 cale soudainement et fait une chute de 15 mètres.

    • Grade final :                 Oberstleutnant    oberstleutnant (Kommodore du JG-3)
    • Victoires :                     140       victoire1 = 53 (dont 23 quadrimoteurs) – urss1 = 87
    • Missions :                      + 600
    • Unités :                         jg53_peq JG 53, jg3_peq JG 3
    • Note :                             Friedrich-Karl « Tutti » Müller est promu au rang de Oberstleutnant à titre posthume.
    • Décorations :

      • croix de fer 2 ième classe  : Croix de fer 2ième classe : 17/04/1940
      • croix de fer 1ère classe : Croix de fer 1ère classe : 20/06/1940
      • croix-de-chevalier  : Croix de chevalier : 14 ou le 19/09/1941
      • croix de chealier avec feuille de chêne : Croix de chevalier avec feuilles de chêne : 23/09/1942
      • croix-allemande-en-or : Croix allemande en or : 15/11/1943
      • Trophé d'honneur     : Trophée d’honneur : 13/12/1943

BF-109-E4-Stab-III.JG-53-Olt.-Tutti-Muller-Chevron-O-Le-Touquet-Etaples-France-September-1940
BF 109E-4, Stab III.JG 53, Olt. « Tutti » Müller, Le Touquet Etaples France Septembre 1940

Muller_Bf109E-4_III.JG53

__________________________________________________

Wilhelm-Lemke Wilhelm Lemke :   (1920-1943)

Wilhelm Lemke entre dans la Luftwaffe en 1939 comme Fahnenjunker (cadet). Au printemps 1941 il intègre le JG-3 et part pour le front Est. Il est alors assigné au 8./JG-3 et connait ses premières victoirs, deux bombardiers soviétiques Tupolev SB-3, le 26 Juin 1941. Il est détenteur de 15 victoires quand il est abattu par un bombardier russe et touché à l’abdomène le 26 Août. Lemke doit faire un atterrissage d’urgence avec son Me Bf 109F-2 « 7 Noir », mais ses blessures sont importantes et il doit faire un long séjour à l’hôpital. Lemke retourne dans son unité à la mi-Février 1942. Au 31 Mars, son scores est de 20 victoires et achève sa 30ième le 24 Juin. Le 11 Août 1942, il est promu Staffelkapitän du 9./JG-3. Le 19 Septembre, le Leutnant Lemke est décoré de la Ritterkreuz pour avoir descendu 59 appareils ennemis. Cependant, le même jour, il est à nouveau touché par la DCA russe et doit  poser en catastrophe son Me Bf 109F-4 « 1 jaune« , il en sort indemne. Le 27 Décembre il abat un Lavotchkine LaGG-3 en l’éperonnant, son Me Bf 109G-2 « 7 Jaune » nécessite un atterrissage d’urgence à Morosowskaja et malgrès un grand nombre de blindés ennemis au sol, Lemke parvient à rentrer à sa base. A la fin de l’année 1942, son score atteint les 90 victoires. Il obtient sa 100ième le 16 Mars 1943. Il prend alors deux mois de repos et après cela, il continue d’accumuler les succès. Fin Juillet son score est de 125 victoires.

En Août, le III./JG-3 est transféré à l’Ouest pour la défense du territoire, et le 17 il abat 2 Republic P-47 Thunderbolt. Le 4 Novembre, Lemke est promu Hauptmann et Gruppenkommandeur du II./JG-3 . Il obtient sa dernière victoire le 30 novembre, et le 4 Décembre 1943, lemke est abattu et tué lors d’un combat aérien contre des chasseurs américains à l’Ouest de Nimègue.

    • Grade final :                Hauptmann   hauptmann
    • Victoires :                     131       victoire1 = 6 (dont 3 quadrimoteurs) – urss1 = 87 (dont 28 Iliouchine Il-2 Sturmovik)
    • Missions :                      700
    • Unités :                            jg3_peq JG 3
    • Note :                                Son dernier appareil : un Me Bf 109G-6  »<< Noir« 
    • Décorations :

      • Trophé d'honneur    : Trophée d’honneur : 03/11/1941
      • croix-de-chevalier   : Croix de chevalier : 12/09/1942
      • croix de chealier avec feuille de chêne : Croix de chevalier avec feuilles de chêne : 25/11/1943

Emil-Bitsch-Eberhard-von-Boremski-e-Wilhelm-Lemke
Hpt Emil Bitsch (108 v), Hpt Eberhard von Boremski (104 v)  et Wilhelm Lemke

Lemke Bf109G-6

Bf 109G-6 . Wilhelm Lemke, 9./JG 3 – Bad Wörishofen / Allemagne – Août 1943

__________________________________________________

Friedrich-Wachowiak Friedrich Wachowiak :   (1920-1944)

Friedrich Wachowiak entre dans la Luftwaffe en 1939. Il débute sa carrière de pilote avec le JG-52 sour le front de l’Est. Sa 1ère victoire arrive le 1 Mai 1942. Il obtient sur ce front 120 victoires. Il est muté au III./JG-3 au rang de Leutnant sur le front Ouest. Wachowiak est tué le 16 Juillet 1944 dans un combat aéririen face à des Supermarine Spitfire britanniques au dessus d’Ecouché en Normandie.

    • Grade final :                Leutnant   leutnant
    • Victoires :                     120 (possible 140)       urss1 = 120 (dont 5 Iliouchine Il-2 Sturmovik)
    • Missions :                      -
    • Unités :                           Jg52_peq JG 52, jg3_peq JG 3
    • Note :                               Il reçoit la Ritterkreuz le 5 Avril 1942
    • Décorations :

      • croix-allemande-en-or  : Croix allemande en or : 22/01/1942
      • croix-de-chevalier    : Croix de chevalier : 05/04/1942

Uffz.-Karl-Gratz-138-victories-RK-Oblt.-Gunther-Rall-and-Uffz.-Friedrich-Wachowiak-about-120-v.-RK
Uffz. Karl Gratz (138 v), Oblt. Günther Rall (275 v) et Uffz. Friedrich Wachowiak

__________________________________________________

werner-Schroer1 Werner Schröer :   (1918-1985)
Werner Schröer entre à la Luftwaffe en 1937 en tant que personnel au sol. Il fini sa formation de pilote en Mai 1940, et le 27 Août il rejoint le 2./JG-27 sur le front de la Manche. Durant ses premières missions de la Bataille d’Angleterre il n’obtient aucune victoire.
En Mars 1941, le I./JG-27 est transféré en Afrique du Nord pour soutenir l’Afrikakorps. Schröer abat son premier appareil le 19 Avril, un Hawker Hurricane de la RAF, mais son Me Bf 109E est touché et il doit faire un atterrissage d’urgence près de sa base avec 48 impacts de balles dans son avion. Le 21 Avril, lors d’un combat tournoyant avec des Hawker Hurricane, son Me Bf 109E entre en collision avec un autre appareil, il doit à nouveau se poser en catastrophe et souffre de blessures légères. A la fin de l’année 1941, son score atteint les sept victoires aériennes. En Mars 1942 il est nommé Gruppenadjudant du I./JG-27 puis le 22 Juin, Staffelkapitän du 8./JG-27. En Juillet il est crédité de 16 victoires et 13 de plus en Septembre et 15 en Octobre, ce qui porte son score à 49 victoires. Le 22 Avril 1943, le Hauptmann Schröer est promu Gruppenkommandeur du II./JG-27, et opérant au dessus de la Sicile et le Sud de l’Italie, il revendique , entre le 29 Avril et le 3 Juillet, il revendique 22 appareils alliés abattus dont 12 quadrimoteurs. Le 6 Septembre, le Gruppe s’envole pour l’interception d’une formation de 262 B-17 Flying Fortress, des 45 bombardiers abattus, 4 le sont par le II./JG-27 dont 3 par Schröer.
En Mars 1944, promu Major après sa 99ième victoire, Schröer est nommé Gruppenkommandeur du III./JG-54 après la blessure du Major Rudolf Sinner (39 v). Le III./JG-54 est basé à Luneberg et vole Me Bf 109G-6 et le 4 Mai, Schröer abat un P-51 Mustang et deux Republic P-47 Thunderbolt. Le 21 Juillet 1944 il est transféré dans un école de pilote de chasse en tant qu’instructeur. Le 14 Février 1945, Schröer est nommé Kommodor du JG-3 et revendique 12 appareils soviétiques. Il finira la guerre avec le JG-3.
    • Grade final :                 Major   major   (Kommodore du JG-3)
    • Victoires :                     114       victoire1 = 102 (dont 26 quadrimoteurs) – urss1 = 12
    • Missions :                      + 197
    • Unités :                            jg27_peq JG 27, jg54_peq JG 54, jg3_peq JG 3
    • Note :                                61 de ses victoires sont obtenues en Afrique du Nord.
    • Décorations :

      • croix de fer 2 ième classe   : Croix de fer de 2ième classe : 19/04/1941
      • croix de fer 1ère classe   : Croix de fer de 1ère classe : 15/09/1941
      • Trophé d'honneur      : Trophée d’honneur : 06/08/1942
      • croix-allemande-en-or  : Croix allemande en or : 09/09/1942
      • croix-de-chevalier     : Croix de chevalier : 20/10/1942
      • croix de chealier avec feuille de chêne    : Croix de chevalier avec feuilles de chêne : 02/08/1943
      • Feuilles de chêne avec épées   : Croix de chevalier avec feuilles de chêne et épées : 19/04/1945

Me-bf-109E-schroer
Me Bf 109E-7″Trop », Lt Werner Schröer, Libye Avril 1941

Werner Schroer Bf109E

__________________________________________________

Emil-Bitsch Emil Bitsch :   (1916-1944)

Emil Bitsch intègre la Luftwaffe en 1939. Il rejoint le 8./JG-3 en 1941 et en Juillet il part pour le front russe. A la fin de l’année 1941 il totalise 5 victoires. Au 24 Juin 1942, son score est de 10 après avoir abattu 2 Yakovlev Yak-4. Mais à partir de Juillet, ses victoires vont augmenter rapidement, il abat 15 soviétiques ce même mois, et 18 en Août. Le 4 Septembre l’Oberleutnant Bitsch est touché par la DCA au Nord Ouest de Stalingrad et doit sauter en parachute. Le 1er Juin 1943, il est promu Staffelkapitän du 8./JG-3 et en Juillet il abat 29 appareils, il obtient sa 100ième victoire le 21 du mois.

En Août 1943, le III./JG-3 retourne en Allemagne dans le cadre de la Défense du Reich. durant cette période il abat 4 bombardiers quadrimoteurs américains. Emil Bitsch est tué en combat aérien le 15 Mars 1944 à bord de son Me Bf 109G-6 face à des Republic P-47 Thunderbolt au dessus de Schijndel (Pays bas).

    • Grade final :                Hauptmann   hauptmann
    • Victoires :                     108       victoire1 = 4 (4 quadrimoteurs) – urss1 = 104
    • Missions :                       -
    • Unités :                            jg3_peq JG 3
    • Note :                                Emil Bitsch est blessé après son éjection le 4 Septembre 1942.
    • Décorations :

      • croix de fer 2 ième classe   : Croix de fer de 2ième classe : _ _/_ _/_ _
      • croix de fer 1ère classe   : Croix de fer de 1ère classe : _ _/_ _/_ _
      • Trophé d'honneur      : Trophée d’honneur : 31/08/1942
      • croix-allemande-en-or  : Croix allemande en or : 19/10/1942
      • croix-de-chevalier     : Croix de chevalier : 29/08/1943


Emil Bitsch dans son Me Bf 109G-6

bitsch bf109G6.2

__________________________________________________

Werner Lucas :   (1917-1943)

Lucas entre dans la Luftwaffe en 1938. Il intègre le 4./JG-3 le 8 Février 1941. Son unité participe à l’Opération Barbarossa, le Feldwebel Lucas obtient sa première victoire le 2 Juillet 1941. Le 17 Août, il abat 5 bombardiers soviétiques et à la fin de l’année, son score s’élève à 32 victoires aériennes.

Début 1942, son Staffel est transféré sur le front Méditerranéen, il opère des missions au dessus de Malte et de l’Afrique du Nord.

De retour sur le front russe en Juillet, Lucas reprend sa série de victoires. Il abat sa 40ième victime le 27 juillet, et le 20 Août, ce sont 5 soviétiques qui tombent sous ses balles. Exceptionnellement, après sa 57ième victoires et après avoir reçu la Ritterkreuz le 19 Septembtre 1942, Lucas est promu Oberleutnant et en Novembre il devient Staffelkapitän du 4./JG-3. Il atteint le seuil magique des 100 victoires le 21 Juillet 1943.

Son Unité retourne alors en Allemagne pour réarmement et au début de Septembre, son unité est déplacée en Hollande, à Schipol, pour contrer les vagues de bombardiers lourds américains. Il abat un B-17 Flying Fortress mais son succès est de courte durée, en Octobre, lors d’un combat aérien face à des Supermarine Spitfire, Lucas est tué dans son Me Bf 109G-6 « 7 Blanc » au dessus de Leiden (Pays-bas).

    • Grade final :                Hauptmann   hauptmann
    • Victoires :                     106       victoire1 = 1 – urss1 = 105
    • Missions :                       -
    • Unités :                            jg3_peq JG 3
    • Note :                                Werner Lucas a abattu 31 Iliouchine Il-2 Sturmovik.
    • Décorations
      • croix de fer 2 ième classe  : Croix de fer de 2ième classe : _ _/_ _/_ _ 
      • croix de fer 1ère classe   : Croix de fer de 1ère classe : _ _/_ _/_ _
      • croix-allemande-en-or  : Croix allemande en or : 27/03/1942
      • croix-de-chevalier    : Croix de chevalier : 19/09/1942

Hrabak-other-Luftwaffe-ace.-Werner-Lucas-Dietrich-Hrabak-Kurt-Brandle-Wolfgang-Ewald
Werner Lucas, Dietrich Hrabak (125 v), Kurt Brandle (180 v) et Wolfgang Ewald (78 v)

__________________________________________________

Georg_schentke Georg Schentke :  (1919- disparu en 1942 )

Après avoir fini sa formation de pilote, l’Uteroffizier Georg Schentke rejoint le 9./JG-3 en Mars 1940 et participe ensuite à la campagne de France où il obtient sa première victoire, un Bristol Blenheim,le 08 Juin 1940 au dessus d’Abbeville. En juillet la Bataille d’Angleterre débute, durant cette opération, Schentke abat 3 appareils britanniques.

C’est avec l’invasion de la Russie qu’il se distinguera, en Septembre 1941 après sa 34ième victoire, il reçoit la Ritterkreuz. Transféré au 2./JG3 en Mars 1942, il fait plusieurs  missions d’escorte d’avions de transport pour le ravitaillement des troupes allemandes assiégées dans la poche de Demjansk. A la fin de Juillet 1942, son score est de 71 victoires confirmées.Promu leutnant, il est transféré au Erg.Gr.Süd où il devient instructeur et reçoit la Croix allemande en or pour ses services. Il revient sur le front en Novembre 1942 et rejoint le 2./JG-3, et participe aux opérations au dessus de Stalingrad. Le 12 Décembre 1942, il obtient son meilleur résultat en abattant 6 appareils soviétiques. Mais le 25 Décembre, Schentke est touché par un Iliouchine Il-2 Sturmovik qui le force à sauter en parachute derrière les lignes ennemies. C’est la dernière fois qu’il fut aperçu.

    • Grade final :                Oberleutnant   oberleutnant  (à titre posthume)
    • Victoires :                     90       victoire1 = 4 - urss1 = 86
    • Missions :                      -
    • Unités :                           jg3_peq JG 3
    • Note :                               Georg Schentke a été l’ailier de Walter Oesau.
    • Décorations :
      • croix de fer 2 ième classe   : Croix de fer de 2ième classe : _ _/_ _/_ _
      • croix de fer 1ère classe   : Croix de fer de 1ère classe : _ _/_ _/_ _
      • croix-de-chevalier    : Croix de chevalier : 04/09/1941
      • croix-allemande-en-or  : Croix allemande en or : 24/10/1942

Georg schentke

Georg Schantke et son Me Bf109 F 4 –  9.JG3 – Russie.

Georg schantke Bf109F-4_9.JG3

__________________________________________________

ewald_wolfgang4 Wolfgang Ewald :   (1911-1995)

Wolfgang Ewald a commencé sa carrière militaire dans un régiment de l’infanterie avant de rejoindre la Luftwaffe en 1935. En Août 1937, il part pour l’Espagne avec la Légion Condor et le 2./JGr-88. Il obtient une victoire aérienne avant de retourner en Allemagne en 1938.

Il est promu Oberleutnant et Staffelkapitän du 2./JG-52. C’est à la tête de cette unité que Ewald débute la seconde guerre mondiale. Il participe à l’invasion de la Pologne, de la campagne de France. Promu au grade de Hauptmann, il devient Gruppenkommandeur du I./JG-52 le 27 Août 1940. Sa première victoire de la guerre il l’obtient le 2 Septembre 1940 en abattant un Hawker Hurricane lors de la Bataille d’Angleterre. Toutefois, il sera retiré des combats pour siéger au Stab Jafü 2 (commandement de la Luftflotte 2).

Mais en Avril 1942, Ewald est transféré au Stab du JG-3  et part pour le front de l’Est. Nommé Kommandeur du III./JG-3 il abat son premier appareils soviétique le 20 Mai, et au 23 Juillet, son score est de 16 victoires confirmées. Ewald cumule les succès et le 9 Décembre 1942 il est promu Major et reçoit la Ritterkreuz. En Mai 1943 il abat 3 Petliakov Pe-2 ce qui monte son score à 67 victoires. Mais le 17 Juillet 1943, Ewald est touché par la DCA soviétique au dessus de Kousk, son Me Bf 109G-6 « double chevrons » est si endomagé que Ewald doit sauter en parachute. Il est fait capturer.

    • Grade final :                Major   major
    • Victoires :                     78       espagne-repu = 1 – victoire1 = 1 – urss1 = 76
    • Missions :                      -
    • Unités :                           jgr88_peq JGr 88, Jg52_peq JG 52, jg3_peq JG 3
    • Note :                               Wolgang Ewald restera en captivité jusqu’en Décembre 1949
    • Décorations :

      • croix d'espagne or et diamants : Croix espagnole en or avec épées : _ _/_ _/_ _
      • croix-allemande-en-or : Croix allemande en or : 03/10/1942
      • croix-de-chevalier   : Croix de chevalier : 09/12/1942


Bf 109E-2 deWolfgang Ewald. 2.jg52 Calais, France 1940

Bf.109E-2 deWolfgang Ewald. 2.jg52 Calais, France. 1940

__________________________________________________

Franz-Schwaiger Franz Schwaiger :   (1918-1944)

Franz Schwaiger termine sa formation de pilote en été 1941 et rejoint le 6./JG-3, au poste de Unteroffizier. Il part pour le front russe et connaît sa première victoire le 16 Août. A la fin de l’année, il est détenteur de 8 appareils abattus.

En 1942, son unité se retrouve en Afrique du Nord et Schwaiger continue d’accumuler les victoires. Il abat sa 50ième victime le 9 Octobre, ce qui lui vaut de recevoir la Ritterkreuz.

Début 1943, il devient instructeur, mais en été, promu Leutnant, il retourne dans son unité. Celle-ci est maintenant basée en Allemagne dans le contexte de  la défense du Reich. Schwaiger est Staffelkapitän du 1./JG-3. Le 24 Avril 1944, lors d’une mission d’interception de bombardiers lourd, son Me Bf 109G-5 connaît un problème d’approvisionnement en carburant et le force à rompre le combat et  à retourner à la base. Lors de son retour, Schwaiger est intercepté par un formation de P-51 Mustang. Schwaiger est abattu et tué.

    • Grade final :                Leutnant   leutnant
    • Victoires :                     67       victoire1 = 11 – urss1 = 56
    • Missions :                       -
    • Unités :                           jg3_peq JG 3
    • Note :                               Franz Schwaiger a abattu 4 quadrimoteurs américains
    • Décorations :

      • croix de fer 2 ième classe   : Croix de fer de 2ième classe : _ _/_ _/_ _
      • croix de fer 1ère classe  : Croix de fer de 1ère classe : _ _/_ _/_ _
      • croix-de-chevalier    : Croix de chevalier : 29/10/1942
      • croix-allemande-en-or  : Croix allemande en or : 16/11/1942


Franz Schwaiger et son ami, Sepp Weber en Afrique du Nord printemps 1942. Me Bf109F Trop « GISELA » (petite amie de Schwaiger)

Franz schwaiger Bf 109F-4 Trop _ 3 Jaune_

__________________________________________________

Une Réponse à “Jagdgeschwader 3 « Udet »”

  1. Zoulou93 dit :

    excellent, merci

Laisser un commentaire

 

alpin38 |
tpeseconde |
continent |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | humanitehistoire
| histoirefanonfalsifiee
| pcakkus